Apple au coeur de pressions pour arrêter l’utilisation de nouvelles substances chimiques toxiques dans ses usines

China Labor Watch et Green America, deux groupes de pressions luttant pour le respect des droits de l’homme et de l’environnement, ont envoyé une lettre conjointe à la directrice de l’environnement d’Apple pour lui demander d’éliminer les produits chimiques toxiques de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise.

Alors que la firme multiplie les initiatives éco-responsables, cette lettre rappelle à Apple les nombreux efforts socio-environnementaux qu’il reste à fournir. Les deux organisations China Labor Watch et Green America demandent désormais à l’entreprise à la pomme de faire pression sur ses fournisseurs afin d’arrêter l’utilisation du benzène et du n-hexane, deux substances toxiques qui entraîneraient des maladies chez les travailleurs des usines chinoises. En effet, le n-hexane utilisé pour nettoyer les écrans, peut, suite à une exposition prolongée, causer des lésions nerveuses ou la paralysie, tandis que le benzène est un cancérigène utilisé comme agent de nettoyage pour les composants électroniques.

Bien qu’Apple ne soit pas le plus grand fabricant de téléphone et soit loin d’être le seul à utiliser ces substances chimiques dans la fabrication de ses produits, la firme est ciblée en sa qualité d’entreprise influente parmi les autres constructeurs IT. Comme le rappelle Elizabeth O’Connell, directrice de campagnes pour Green America : « Nous demandons cela à Apple pour des raisons stratégiques et parce que nous pensons qu’ils vont réellement le faire », justifiant ainsi son choix lorsqu’il lui est demandé pourquoi la requête n’avait pas été adressée à Samsung qui, lui, est le premier fabriquant de smartphones au monde. « Nous sommes moins optimiste pour Samsung […] », dit-elle. « Mais si nous pouvons obtenir d’Apple d’être le premier initiateur, nous aurons beaucoup plus de poids contre Samsung. »

Après avoir fait couler beaucoup d’encre sur les conditions de travail ouvriers dans les usines de fabrications, Apple semble avoir pris un certain nombre de mesures proactives pour améliorer les conditions et mène plusieurs centaines audits chez ses fournisseurs chaque année. Même si les reportings sont encore trop légers pour tirer des conclusions entièrement positives, les initiatives restent à souligner. Espérons maintenant qu’Apple souhaitera une nouvelle fois être précurseur dans le domaine et/ou que ces demandes seront entendues et appliquées par d’autres constructeurs IT.

Source: Businessinsider.com / Greenamerica.org