Apple vise l’accès à l’éducation via ses plateformes partout et pour tous!

Les manuels iBooks et iTunes U Course Manager bientôt disponibles en Asie, Amérique latine et en Europe

La « dématérialisation » du savoir est la nouvelle vague en vogue ces dernières années. Il est ainsi question d’utiliser les outils multimédias, les différents réseaux sociaux et les applications pour partager et diffuser les connaissances, et de ce fait, en faire profiter le plus grand nombre.

Nous vous parlions déjà en janvier des MOOC , de nouvelles plateformes de partage de cours en ligne ouvertes à tous, qui commençaient à se développer au niveau national, la France accusant un certain retard par rapport à ses voisins d’outre-Atlantique (80% des universités américaines les proposent déjà).

C’est dans ce secteur porteur qu’Apple a décidé de diffuser ses produits et ses contenus en étendant la vente de ses manuels iBooks et iTunes U Course Manager aux marchés européens, asiatiques mais aussi à ceux d’Amérique latine.

Ces outils multimédias sont des « manuels Multi-Touch intégrant un contenu dynamique, actualisé et interactif destiné aux enseignants et aux étudiants » et permettant aux éducateurs de « créer et de distribuer des cours pour leurs classes, ou de les partager publiquement via l’application iTunes U ».
Les utilisateurs ont ainsi accès à plus de 25 000 ouvrages spécialisés, aux contenus interactifs et pertinents, touchant différentes étapes scolaires. Les manuels iBooks couvrent par exemple la totalité du programme universitaire américain et du certificat général de l’enseignement secondaire britannique.

iTunes U Course Manager permet également aux enseignants de partager connaissances et ressources directement avec un large public.
L’un des atouts majeurs de l’application est d’ailleurs sa gratuité puisque cela permet à des millions d’élèves d’accéder à un vaste catalogue en ligne de contenus éducatifs, issus de sources reconnues et renommées.

Outre un avantage commercial certain pour Apple qui continue son développement dans un domaine en constante demande de progression et d’adaptation aux nouvelles technologies et méthodes d’apprentissage, ce type d’appareil permet la démocratisation du savoir.
Qu’il s’agisse d’apprendre une nouvelle langue, d’approfondir tel ou tel chapitre de son cours d’histoire ou bien tout simplement de visionner le cours de l’un des enseignants, ces outils permettent à un large public d’enrichir ses connaissances.

Toutefois, les détracteurs de ce nouveau mode d’instruction sont nombreux. Faut-il en effet complètement abandonner les anciennes méthodes d’apprentissage et se concentrer sur une éducation plus virtuelle, ou bien essayer de trouver un juste milieu entre les différentes techniques ?
La question du prix est elle aussi une interrogation qui peut être soulevée car les produits Apple restent des produits coûteux auxquels tous n’ont pas accès. En sachant qu’il est nécessaire d’avoir un produit de la marque pour accéder aux différents services proposés, certaines limites apparaissent et réduisent le champ des utilisateurs potentiels.

Cette diffusion des manuels iBooks et iTunes U Course Manager reste néanmoins très intéressante et démontre bien cette demande de progrès sous-jacente des organes en charge de l’éducation : adapter les nouveaux outils technologiques à une diffusion du savoir plus pertinente et plus en accord avec les comportements actuels.

Sources :
© http://www.apple.com/fr/hotnews/
© http://www.ecoguide-it.com/actualites