Aquacell : un nouveau concept de piles rechargeables à l’eau

5 minutes chrono c’est le temps qu’il vous faudra pour recharger vos piles Aquacell après les avoir plongées dans un grand verre d’eau!

On tend de plus en plus à la remplacer par des batteries tant elle est chère et peu écologique, et pourtant la pile est toujours bien présente sur le marché. De nos télécommandes à nos appareils ménagers en passant par certains appareils photos, elle reste un objet indispensable de notre quotidien. Toutefois ce concept vieillissant vient de se racheter une jeunesse grâce au hollandais Niels Bakker et à sa pile rechargeable à l’eau : Aquacell.



Cet inventeur installé à Hong Kong a en effet réussi à conjuguer deux types d’énergies qui jusque là étaient jugées comme un cocktail explosif si on tentait de les associer : l’eau et l’électricité.



En partant du principe de l’électrolyse, l’utilisateur doit tout simplement dévisser l’embout de la pile et la plonger dans l’eau pendant 5 minutes. Le contact avec le liquide va alors produire une réaction grâce aux ions positifs et négatifs situés à l’intérieur de la pile sous forme de poudre. Lorsque les bulles d’air cessent d’apparaître à la surface de l’eau, la réaction chimique est finie et la pile rechargée.



Outre son concept innovateur, pratique et peu onéreux, cette pile présente également un avantage écologique non négligeable. L’embout dévissable est ainsi constitué de maïs recyclé et l’usage de produits toxiques a été nettement réduit par rapport aux piles traditionnelles. Aquacell est élaborée autour d’un bâton carbone, une feuille de Zinc de 1,6 gramme afin de garantir l’électrolyse, et un ensemble de poudres organiques.
Cette éco-conception poussée permet de faciliter son recyclage puisque 85% de la pile peut être traité à l’instar des autres piles qui ne le sont qu’à 50%.



Aquacell est déjà proposée dans les points de vente en Suisse depuis près d’un mois pour un prix de 5 euros le paquet de 4. La commercialisation du produit en France est elle prévue dans les prochains mois. Alors après le concept de l’imprimante à jet d’eau, et maintenant Aquacell, à quand une batterie alimentée par le même principe?










Source : © http://aquacellbattery.com/