Avec Skype et Mitel, la communication virtuelle en entreprise a un bel avenir !

L’arrivée de la traduction instantanée pour l’un et l’étoffe de son offre à destination des professionnels pour l’autre font de Skype et Mitel deux logiciels de communication qui s’inscrivent dans les démarches IT for Green et gagnent en intérêt pour les professionnels qui les utilisent.

Depuis le printemps 2013, Microsoft a progressivement cessé l’activité de Windows Live Messenger (MSN Messenger auparavant) pour mettre sur le devant de la scène un autre logiciel déjà extrêmement populaire : Skype. En effet, depuis ces dernières années, le logiciel n’a de cesse de se développer et d’intéresser autant les particuliers que les professionnels.

Ces derniers vont ainsi bénéficier d’une version « pro » du logiciel avec le lancement courant premier semestre 2015 de Skype for Business, remplaçant de la marque Lync de Microsoft. Cette nouvelle version conservera toutes les fonctionnalités de son prédécesseur, avec quelques améliorations concernant le partage de contenus et les appels audio. Et ça ne s’arrête pas là !

Mi-décembre, la firme de Redmond a annoncé la mise en place de la traduction instantanée grâce à Skype Translator. À terme, c’est plus de 40 langues qui pourront être traduites en temps réel et donc permettre aux personnes de communiquer sans réellement maîtriser la langue de leur interlocuteur. Pour le moment la traduction n’est possible qu’entre l’anglais et l’espagnol, mais les perspectives promises par Microsoft sont considérables pour des professionnels qui étendent leur activité à l’international sans parler les langues étrangères concernées. Pour ce qui est de la qualité de la traduction, chaque conversation enrichira le moteur de traduction qui s’appuie ainsi sur du « machine learning ».

En définitive, le logiciel ouvrira des opportunités commerciales à plus d’entreprises tout en réduisant l’impact carbone dû aux déplacements. En effet, les déplacements professionnels, qui plus est à l’international, sont pour beaucoup dans l’empreinte environnementale des entreprises. Principalement effectués en avion, ils sont en plus d’un coût carbone, un coût économique, temps et humain.

De la même façon, une autre société, canadienne cette fois-ci, s’est spécialisée dans la communication des entreprises. Il s’agit de Mitel.

À la base, son activité se centrait sur les postes de téléphonie et la gestion des centres d’appel. L’entreprise en est devenue un acteur majeur autant au Canada qu’en Europe de l’Ouest, position d’autant plus renforcée par la fusion avec un autre grand nom canadien du secteur au début de l’année 2014 : Aastra.

La fin d’année 2014 a également vu l’annonce du lancement de nouvelles fonctionnalités similaires à Skype. MiCollab Conferencing et MiVoice Video Phone sont des applications de collaboration web et de visioconférence toujours à destination des entreprises, qu’elles soient une multinationale ou une PME. Le but étant de faciliter les échanges entre collaborateurs quelles que soient leurs situations géographiques. De plus, Mitel entend proposer la possibilité d’afficher des présentations et partager des documents via Google Docs et Dropbox entre autres.

Sur un plan stratégique, la société canadienne n’entend pas apparemment s’arrêter à l’acquisition de son compatriote Aastral. Telepo, éditeur suédois de solutions de communications et spécialiste du Cloud a déjà été racheté. Et Shoretel, société américaine spécialisée dans la téléphonie IP, a déjà refusé deux propositions de rachat. Un renforcement qui pourrait lui permettre de bénéficier de l’expertise de ces entreprises.

Pour les professionnels, que ce soit Skype for Business ou Mitel, les opportunités offertes par ces solutions de télécommunication sont réelles. Avec des logiciels permettant de rendre la visioconférence accessible et surtout possible entre deux collaborateurs ne parlant pas la même langue, les réductions de coûts seront considérables. Sur le plan environnemental, la possibilité de réduire les déplacements professionnels permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre qu’ils induisent, un élément loin d’être négligeable.

Sources:
© http://www.silicon.fr/la-traduction-en-temps-reel-de-conversations-sinvite-dans-skype-104244.html
© http://www.silicon.fr/mitel-etoffe-son-offre-de-solutions-de-collaboration-unifiee-104369.html
© http://www.silicon.fr/rich-mcbee-mitel-fusion-aastra-positionne-face-cisco-92475.html
© http://www.itespresso.fr/r-i-p-msn-messenger-skype-impose-78497.html
© http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-microsoft-tue-la-marque-lync-pour-skype-for-business-59245.html