• #android
  • #Chiffre
  • #Google
  • #Logiciel
  • #Smartphone

Chiffre : Android, l’OS mobile multi-tâches de Google, fête ses 10 ans !

Dix années maintenant que le système d’exploitation (OS) Android opère sur le marché. En une décennie, Google est parvenu à équiper 88% des smartphones de son logiciel open source, en faisant un leader incontesté. Et l’histoire est loin de se terminer. En plus des terminaux mobiles, le caractère open source de l’OS a permis d’étendre les capacités d’Android aux télévisions, objets connectés, ordinateurs et même à l’automobile ! Une success story un brin hégémonique.

Un système d’exploitation devenu incontournable en 10 ans

Nous parlions du marché des smartphones la semaine dernière ; si pour les hardwares la concurrence fait rage, pour les softwares, à l’inverse, seules deux entreprises ont tiré leur épingle du jeu : Apple et son iOS embarqué dans ses iPhones, et Google avec Android. Non pas qu’elles soient les seules à s’être essayées au marché de l’OS mobile, mais elles sont les dernières véritables alternatives stables de grande échelle. Il y a peu, Windows Phone (dernière version stable sortie en 2017), BlackBerry OS (jusqu’en 2013) ou encore Firefox OS (jusqu’en 2015) ont tenté d’engranger et/ou de maintenir de significatives parts de marché, en vain.

Crédit photo : FrAndroid Le HTC Dream est le tout premier smartphone embarquant Android sorti sur le marché, en 2008.

En rachetant la startup à l’origine d’Android en 2005, Google a mis la main sur la poule aux œufs d’or. L’ère digitale et mobile dans laquelle s’inscrit le développement de notre société fait la part belle aux systèmes embarqués et un logiciel tel qu’Android trouve une utilité dans des applications diverses que sont les objets connectés, les télévisions (smart TV) et maintenant les automobiles. La mutation digitale s’écrit avec un grand G !

Ce coup de poker permet à Google d’étendre son profilage des utilisateurs au-delà de son activité de moteur de recherche. Grâce à Android, le géant du Web peut collecter les données des utilisateurs des smartphones sous cet OS, ou bien de toutes autres applications embarquant le logiciel. Ce statut de solutions multi-tâches laisse supposer l’impact d’un tel outil dans nos vies futures (mensualités des assurances automobiles adaptées au type de conduite par exemple), point que nous avions d’ailleurs abordé lors d’un précédent article sur les GAFAM (Google-Apple-Facebook-Amazon-Microsoft). Face à une telle supériorité, existe-t-il une ou plusieurs alternatives viables ?

Des OS alternatifs disponibles…ou en développement

Hormis Apple et l’iOS embarqué dans ses équipements mobiles, il existe des systèmes d’exploitation alternatifs à Android. CyanogenMod était l’un des plus connus mais le projet s’est arrêté fin 2016. Le code source a toutefois été repris par une communauté de développeurs qui l’a renommé LineageOS. À l’instar d’Android, il est open source et permet à ses utilisateurs de ne pas installer la suite Google (Gmail, Google Maps, Google Play, etc.) native dans les smartphones sous Android. À l’heure actuelle, ce sont plus de 180 appareils qui sont compatibles avec l’OS, mais ce dernier se basant sur les versions d’Android postérieures à la 6.0, il n’est pas accessible aux anciens modèles de smartphones.

De la même manière qu’on peut installer Linux sur un ancien modèle de PC pour allonger sa durée de vie sans utiliser Windows de Microsoft, postmarketOS, un système d’exploitation, prend le pari de faire durer votre smartphone 10 ans en tirant un trait sur Android. L’OS embarque Alpine Linux, une distribution ultra légère du système d’exploitation Linux, et fait actuellement l’objet d’un travail de la communauté de développeurs qui souhaite étendre sa compatibilité à un grand nombre d’équipements et l’optimiser au mieux au smartphone. Le projet en est toujours en développement, il n’est donc pas encore utilisable par le plus grand nombre. À surveiller de très près !

Crédit photo : postmarketOS

Enfin, en restant dans les projets en cours de développement, l’actualité IT s’attarde sur un OS open source français. Gaël Duval, le créateur de la distribution Mandrake Linux (maintenant appelée Mandriva), a lancé un nouveau projet, /e/ (prononcé « i »), en fin d’année 2017. Par opposition aux géants du Web Google et Apple, il développe une communauté afin de créer un écosystème permettant de se passer d’Android tout en gardant son smartphone. Sur sa feuille de route, il est question de développer des services Cloud, messagerie, et surtout une boutique d’applications dans laquelle les applications standards seront proposées sans nécessiter une identification. La structure éponyme gérant l’OS étant sans but lucratif, la protection des données personnelles est garantie, leur usage commercial n’étant pas la priorité. Le modèle économique voulu est de proposer /e/ gratuitement aux particuliers et en premium aux entreprises. Signe positif, /e/ intéresse et est parvenu à lever 140 000€ grâce au financement participatif.

La liste est longue, beaucoup d’autres OS sont à découvrir pour trouver celui qui vous correspond le plus. Gageons que /e/ et postmarketOS ne connaissent pas le même sort que FirefoxOS ! En une décennie, les OS mobiles sont passés de l’ombre à la lumière avec une supériorité claire d’Android, mais une myriade d’OS alternatifs sont à disposition !

Aymeric De Wispelaere

Crédit photo : Shutterstock