CompaRecycle : Rencontre avec une start-up au cœur des enjeux du Green IT et de l’économie circulaire

Le principe de CompaRecycle : changer les habitudes de consommation des français en leur facilitant le recyclage des actifs IT, le tout en dégageant un intérêt économique pour le consommateur et les gérants de flottes entreprise.

En France, l’achat de smartphone équivaut à la mise sur le marché de 13 millions de smartphones par an, depuis le début de l’année près de 5 884 800 smartphones ont déjà été vendus. Or que faire de nos anciens téléphones ?

C’est là que CompaRecycle rentre en scène, la plateforme imaginée par cette jeune entreprise créée en 2012 permet de revendre son ancien téléphone au meilleur prix sur le marché des repreneurs (système Comparatif), contre un bon d’achat pour l’acquisition d’un nouveau modèle dans les magasins qui utilisent le système. La Start-up s’inscrit sur un secteur qui a néanmoins du mal à se démocratiser en France : celui de la reprise et du reconditionnement. Dommage car ce dernier représente à lui seul un marché évalué à 6,5 milliards d’euros et ce, uniquement pour les produits high-tech.

Afin de remédier à cette situation, l’entreprise se positionne en « tiers de confiance » et offre au consommateur la possibilité de recycler son smartphone au meilleur prix grâce au système de comparaison en magasin et agit aussi pour les flottes BTB entreprise grâce à la plateforme GreenPlace. Cette place de marché, met en contact des acteurs sélectionnés de la fin de vie des actifs IT : acteurs du reconditionnement, recycleurs, brokers, revendeurs .

Le propriétaire d’une flotte mobiles souhaitant vendre met en ligne son annonce. Selon l’état de l’équipement : neuf, fonctionnel ou non, des acheteurs (revendeurs, recycleurs) lui proposent un prix, le vendeur n’a plus qu’à choisir le prix le plus intéressant sur l’ensemble.

De ce fait, le consommateur et gérant de flotte BTB deviennent consomm’acteurs en faveur du Green IT, puisqu’il permet à la filière de reconditionnement et de recyclage de récupérer une plus large partie de ce qu’on appelle les Déchets d’Equipements Electroniques et Electriques (D3E), part encore trop faible à l’heure actuelle (article ici ).

CompaRecycle propose aussi, via sa plateforme, l’achat d’équipement IT via son système RefurbPlace. Ainsi s’ancre progressivement la notion d’achat de produit reconditionné, un produit qui n’est pas neuf mais quasi et au meilleur prix. La notion d’économie circulaire s’applique donc ici, comme une pratique Green IT vivement encouragée, consistant à favoriser l’allongement de la durée de vie des produits. En effet, l’achat de produits reconditionnés permet de réduire l’impact environnemental lié à la fabrication (extraction de matières premières, émissions de gaz à effet de serre, utilisation de ressources, etc.).

Faire du reconditionné une option d’achat courante, c’est le défi que relève CompaRecycle. Avec une notoriété qui ne cesse de grandir et des consommateurs davantage informés et responsabilisés, l’entreprise est plus que sur la bonne voie !

Une manière responsable de réduire l’impact environnemental et budgétaire de votre nouveau smartphone ! Qui dit mieux ?

Sources :

© http://www.planetoscope.com/developpement-durable/electronique
© http://www.itrpress.com/communique/33200/levee-fonds-comparecycle-marche-high-tech-va-devenir-green-consommateur-aussi
© http://www.itrmanager.com/articles/143657/auchan-integre-comparecycle-faciliter-rachat-terminaux-mobiles.html
© http://www.comparecycle.com/