• #Braille
  • #Encre
  • #Innovation
  • #IT-for-Green
  • #Samsung
  • #Social

Démocratiser l’impression en braille : une innovation IT for Green !

À l’image d’un grand nombre de technologies, leur coût apparaît comme le premier frein à leur démocratisation. Entre autres, l’arrivée du téléviseur ou encore de l’ordinateur portable, ont systématiquement nécessité l’attente sur plusieurs années, et l’investissement d’entreprises, pour réduire leurs coûts de production et offrir un accès démocratisé à ces technologies. C’est au tour d’une innovation, « The touchable ink », l’encre en braille de Samsung, de favoriser l’accès à l’impression de documents aux personnes malvoyantes ! Focus sur cette technologie en devenir !

Le prix moyen d’une imprimante braille avoisine aujourd’hui les 2000 euros, un coût non négligeable qui ne permet pas à toutes les personnes malvoyantes, ou atteintes de cécité visuelle, d’avoir accès à cette technologie.

Des innovations sont déjà nées du constat que l’accès à ce type d’équipement était inégal. Parmi elles, le jeune Shubham Banerjee, 13 ans, a lancé en 2014, son prototype original d’imprimante en braille. La particularité ? Cette dernière est fabriquée à partir de… Lego ! Avec un prix d’environ 500$ (475 €), la Braigo V2.0 (contraction de braille et Lego) est l’une des imprimantes braille les moins chère, si ce n’est la moins chère du marché !

ecoguide-it-imprimante-braille-braigo

Crédit photo : http://www.livbit.com/article/2015/04/23/braigo-invented-by-a-12-year-old-is-an-affordable-braille-printer-made-with-lego/

Et si au lieu de chercher à baisser le prix d’une imprimante braille, il ne suffirait pas d’adapter les modèles standards déjà disponibles à des prix plus accessibles ? C’est une question que s’est certainement posée l’entreprise Samsung qui, en partenariat avec l’association thaïlandaise pour les aveugles et l’agence J. Walter Thompson Bangkok, a choisi de s’attaquer à cette problématique en proposant un consommable  qui s’adapte à toutes les technologies d’imprimantes ! La « Touchable Ink », en français « l’encre touchable », peut ainsi être utilisée sur des imprimantes laser classiques proposées à des prix plus compétitifs !

Côté technique, cette encre offrirait une rapidité d’impression plus importante en comparaison des imprimantes brailles traditionnelles. Côté fonctionnement, il est nécessaire de remplir le toner de son imprimante avec l’encre spéciale, de traduire le texte voulu en braille (des sites Internet proposent cela gratuitement) et de lancer l’impression ! Toutefois, pour que la réaction se crée et que l’encre devienne lisible pour une lecture en braille, il faut ensuite chauffer le papier à l’aide d’un sèche-cheveux, par exemple, pour que l’encre forme les demi-sphères caractéristiques d’un texte en braille !

La disponibilité de la « Touchable Ink », ainsi que son prix, ne sont pas encore connus. Il faudra alors s’assurer qu’une fois sur le marché, cette encre permettra réellement de faciliter l’accès à l’impression de documents aux personnes malvoyantes ! Sur le papier, cela semble le cas !

Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=ErafkF2AvBQ&feature=youtu.be

L’implication des entreprises IT dans des projets rendant les technologies plus accessibles est une pratique louable, il est aussi important qu’elles aient en tête les impacts environnementaux liés ! Ici, nous n’avons pas encore d’informations sur la composition de l’encre, espérons que nous en saurons plus à sa commercialisation !

Crédit photo : https://www.jwt.com/en/work/touchableink