Des cabines téléphoniques remastérisées !

Le maire de New York vient de lancer un projet visant à remplacer les cabines téléphoniques abandonnées par des spots wi-fi afin de démocratiser l’accès au web

Le nouveau maire de New York Bill de Blasio vient de lancer un appel d’offre via « le Departement of Information Technology and Telecommunications (DoITT) » pour mettre en place un vaste réseau de Wifi publique gratuit.

Cette nouvelle initiative pour démocratiser l’accès à internet mérite d’être saluée. A l’heure où le numérique est devenu un incontournable, tant dans la recherche d’emploi comme dans la déclaration d’impôts, ce genre d’idée ne peut être que positive. Dans une configuration d’It for Green, tout comme le récent projet Emmaüs , cette démocratisation du numérique permettrait d’une certaine manière de limiter la fracture sociale.

Reprenant une idée déjà avancée par les précédentes administrations de la ville, le projet vise à s’appuyer et à tirer profit des cabines téléphoniques laissées à l’abandon. Le maire a ainsi déclaré : « En utilisant une partie du tissu urbain historique de New York, nous pouvons améliorer significativement l’accès, de plus en plus vital, du public à du haut débit, inciter à de nouveaux services numériques novateurs, et augmenter les revenus de la ville, tout cela sans que cela coûte quoi que ce soit au contribuable.»

Comme mentionné ci-dessus, le projet serait financé par les publicités, déjà présentes sur les cabines, et les annonceurs se retrouveraient donc en charge de la création et de la maintenance de ces nouvelles bornes wifi. La ville de New York pense en effet être en mesure de générer plus de 17 millions de dollars en revenus publicitaires d’ici 2026, puisque la page d’accueil du service gratuit aura différents espaces publicitaires.

Ajoutons que les utilisateurs pourront également continuer d’utiliser ces cabines pour appeler les numéros d’urgence 911 ou 311.

Si ce plan finit par aboutir, New York se verrait être la ville possédant le plus important réseau wifi gratuit des Etats-Unis.

Alors que la France envisage plutôt la disparition complète des cabines téléphoniques, cette initiative rentre dans une démarche de seconde vie de produit plus qu’intéressante. Il est désormais courant d’entendre parler de reconditionnement de produits or cette idée est au cœur du projet à New York. Alors même qu’il est difficile de gérer l’ensemble des déchets, redonner une seconde vie aux produits et qui plus est aux produits électroniques, permet de changer notre perception des biens.

Relevons néanmoins une des interrogations laissées en suspend qui est celle de l’effet des ondes sur notre santé. Si ce genre de bornes se généralise il serait effectivement important d’avoir une analyse plus poussée sur le sujet car nous serons les premiers exposés.

Sources :
© slate.com
© http://www1.nyc.gov/office-of-the-mayor/news/193-14/new-york-city-issues-request-proposals-build-citywide-wi-fi-network-state-of-the-art