Des datacenters éco-responsables

Deux entreprises sont mises à l’honneur aujourd’hui sur le thème de l’implantation des datacenters responsables. Energivores par nature, les datacenters ne peuvent néanmoins disparaître, les dizaines milliers de données qu’ils traitent en sont la raison première. Les acteurs du secteur IT se doivent donc de s’adapter et certains innovent en la matière.

Réduire la consommation énergétique des centres de données est l’enjeu de bon nombre d’entreprises. Le réseau social Facebook, acteur majeur dans la gestion de données, entend bien participer à l’innovation dans ce domaine, il revient de ce fait cette année avec un second datacenter 100% vert, après celui inauguré en Suède en 2012, à Luleå plus précisément. Ce nouveau datacenter se trouve à Fort Worth au Texas et représente un investissement de 500 millions de dollars pour l’entreprise de Mark Zuckerberg.

Projet pharaonique puisque ce dernier sera bâtit sur environ 450 000 mètres carrés et produira 200 Méga Watt d’énergie 100 % renouvelables grâce à un réseau électrique approvisionné par une ferme éolienne. Cette quantité d’énergie est déjà estimée comme supérieure au besoin du datacenter de Facebook, selon Ken Patchett, responsable des opérations datacenter de l’Ouest des Etats-Unis de l’entreprise. Ainsi, la firme IT pourra même faire profiter de cette énergie verte à une autre infrastructure !

Cette technologie pilotée par les entreprises Citigroup Energy, Alterra Power et Starwood Energy concentre un second avantage en plus de l’utilisation d’énergies renouvelables. En effet, le datacenter sera refroidi par l’air extérieur (free-cooling). De cette manière, il devient encore moins énergivore, les climatiseurs, importants consommateurs d’énergie, étant moins sollicités. Le datacenter utilisera également la technologie dite adiabatique. Celle-ci s’appuie sur un système de refroidissement par évaporation qui consiste à pulvériser un léger brouillard d’eau, chargé de baisser la température du centre de données. Les travaux ont débuté début juillet et devraient être achevés pour début 2016.

Facebook a déjà réalisé des économies importantes, plus de 2 millions en 3 ans et l’entreprise est loin de s’arrêter là. En effet, le réseau social entend à ce que 50% des énergies de ses datacenters soient renouvelables d’ici 2018. Un objectif quasi atteint dans la mesure où Greenpeace a évalué à 49% la part d’énergie renouvelable alimentant les datacenters du géants de l’IT lors de la publication de son dernier rapport Clicking Clean (cf article précédent ici pour plus de détails).

Autre institution, moins connue du grand public mais experte dans le domaine de l’IT, b<>com (b-com) a également développé un datacenter éco-responsable.
B<>com est un institut de recherche technologique composé de huit centres basés entre autre à Rennes, Brest et Lannion. Ces institutions labellisées par l’Etat depuis 2012, dédient leurs recherches aux contenus multimédia, aux réseaux haut débit et à l’e-santé afin de proposer des solutions innovantes permettant de répondre aux besoins de demain, notamment ceux liés à l’arrivée massive d’objets connectés ( l’Internet of Things ).

Le datacenter conçu par ces équipes de chercheurs vise à répondre aux besoins des équipes mais également à garantir aux entreprises désireuses d’une solution performante et responsable une solution adéquate.

Plus précisément, le datacenter de b<>com est doté d’une sécurité renforcée grâce à une technologie de pointe, tout en étant basse consommation. Le dispositif du datacenter consiste ainsi à alimenter une pompe à chaleur grâce aux calories captées par le système de refroidissement, celles-ci servant ensuite au système de chauffage du bâtiment. Via cette récupération d’énergie, le système est optimisé au mieux. Installé fin d’année 2014, le datacenter vient d’obtenir l’affiliation au programme européen Code of Conduct for Data Centres Energy Efficiency (CoC) garantissant l’engagement de B-com à proposer un système d’hébergement des données responsable. C’est d’ailleurs, d’après Philippe Lemonnier, Directeur Infrastructures et Technologies, une volonté exprimée au commencement du projet. Avec l’affiliation au CoC, le datacenter b-com répond à un vaste ensemble de critères en lien aussi bien avec l’efficacité énergétique qu’avec les enjeux technologies et sécuritaires. Un ensemble qui confère au datacenter son statut d’éco-responsable !

Facebook et b-com font preuve d’un engagement fort en faveur du Green IT et offrent des solutions durables aux entreprises permettant aux nouvelles technologies de répondre aux exigences de performance tout en étant également responsables.

Sources :
© http://www.silicon.fr/facebook-construit-deuxieme-datacenter-100-vert-121393.html
© http://www.silicon.fr/resultats-facebook-depense-plus-recherche-developpement-114664.html
© http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-facebook-investit-500-m$-dans-un-datacenter-a-energie-100-renouvelable-61723.html
© http://b-com.com/fr/news/bcom-se-d%C3%A9marque-avec-l%E2%80%99approche-%C3%A9coresponsable-de-son-data-center