• #Bitcoin
  • #Blockchain
  • #Donnée
  • #Dossier
  • #Emplois
  • #Sécurité

Dossier Blockchain #1 : La blockchain, une technologie qui fait bouger les lignes !

Qualifiée de seconde révolution numérique après Internet, la blockchain suscite l’intérêt d’acteurs économiques provenant de secteurs divers tels que l’IT, les finances ou même le secteur Public ! Mais qu’en est-il réellement de cette technologie ? En quoi est-elle une révolution ? L’EcoGuide IT vous dit tout dans la première partie de son dossier consacré à la blockchain.

Comme défini dans notre infographie sur le sujet, « la blockchain (ou « chaîne de bloc ») est une technologie de stockage numérique décentralisée, constituée d’échanges (les « blocs ») entre différents utilisateurs. Plus la chaîne est composée de blocs, plus les risques de piratage sont minimes », ce qui en fait un système sûr pour attester de l’authenticité des données qu’il intègre.

Mais d’où vient la blockchain ? Comment est-elle parvenue à prendre ce statut de solution prisée pour le stockage de données ?

Avant même de parler de blockchain, il est nécessaire de faire une brève introduction sur une autre technologie issue de la dématérialisation de la monnaie : le bitcoin. Ce concept est apparu en 2008 et visait alors à faciliter les échanges commerciaux, passant ainsi de flux papiers à des flux numérisés.

L’évolution de ce mouvement de dématérialisation a amené à la création d’autres monnaies virtuelles dont la première reste le bitcoin. Ce dernier est un système fonctionnant de pair à pair, c’est-à-dire sans aucune autorité centrale. Le bitcoin s’utilise à partir d’un logiciel et d’un protocole ouvert qui offre aux utilisateurs la possibilité d’effectuer eux-mêmes toutes leurs transactions. Comparé à d’autres modes de paiement plus traditionnels, le bitcoin revêt certains avantages, tels qu’offrir une monnaie conçue spécialement pour les transactions sur Internet, permettre une promotion du principe de transparence ou encore, de garantir plus de sécurité à ses utilisateurs, pour ne citer qu’eux !

Crédit : https://bitcoin.fr/faq/

C’est du bitcoin qu’est alors apparue la blockchain, puisqu’il utilise celle-ci afin d’enregistrer toutes ses transactions au sein d’un registre se voulant infalsifiable. C’est de là que l’intérêt pour ce « registre » a donné naissance à divers autres applications rendant ce système révolutionnaire pour ses qualités sécuritaires.

Des échanges basés sur la confiance entre les acteurs.

L’un des aspects les plus importants de la blockchain est la confiance qui existe entre les acteurs qui l’utilise. Il s’agit d’un mode de transmission quasiment infaillible qui garantit ainsi une sécurité des informations transmises.

Handshake from computer screen. Vector illustration of blockchain technology, secure e- business, digital finance operations, e-commerce.

Crédit photo : http://business-analytics-info.fr/8519/blockchain-une-garantie-de-securite-et-de-tracabilite-des-donnees/

La blockchain apporte une sécurité sans précédent !

En effet, comme décrit en début d’article, les risques de piratage sont quasiment inexistants puisque pirater la blockchain demande à un hacker d’accéder à plus de la moitié des nœuds qui la composent, ces derniers étant créés par chacun des utilisateurs. Ainsi, plus il y a d’échanges, plus la chaîne est sécurisée ! La sécurité est un domaine d’action prioritaire pour les acteurs appelés à stocker des données. En effet, la multiplication des failles de sécurité comme celle de Windows fin 2016, ou encore celles qui ont touché les smartphones Android, n’ont pas fini d’inquiéter les utilisateurs ! La blockchain offre ainsi une sécurité recherchée par ces derniers, représentant ainsi un atout non négligeable !

La blockchain offre une souveraineté aux utilisateurs qui sont alors maîtres de leurs échanges.

La blockchain constitue également une révolution dans la mesure où elle bouleverse les échanges. Dans le monde bancaire, par exemple, elle permet la suppression des intermédiaires pour les échanges monétaires (banques et organismes privés). Appliquée à tous les secteurs, la blockchain pourrait faire émerger des mutations sociétales sans précédent !

Une révolution en matière d’emploi ?

Au même titre que cela a pu être le cas pour d’autres métiers de l’IT, le développement de la blockchain engendre des effets positifs sur l’emploi ! Les compétences liées à l’utilisation de la blockchain sont de plus en plus recherchées par différents secteurs, il s’agit aussi bien de banques, que d’acteurs IT ou de start-ups qui souhaitent développer leur activité sur le modèle de la blockchain. Ces compétences étant très recherchées, des estimations de salaires impressionnantes sont faites. Outre-Manche, par exemple, on parle de 50 000 euros à 197 000 euros par an pour les profils les plus expérimentés ! Les nouvelles technologies s’imposent ainsi comme un vecteur d’emploi à ne pas négliger ! À nuancer cependant, dans la mesure où les profils recherchés restent assez qualifiés et ne sont donc pas à la portée de tout le monde !

Une remise en cause du droit établi ?

La notion de blockchain a été introduite dans le droit français pour la première fois le 28 avril 2016. Il s’agissait de la mise en place d’une ordonnance sur les bons de caisse, ayant pour objectif de permettre aux petites et moyennes entreprises de réaliser des prêts via l’utilisation de plateformes utilisant la blockchain. Donner un cadre réglementaire à cette dernière, tout en offrant aux entreprises et aux particuliers de nouveaux modes d’échanges, demande aux institutions étatiques de protéger tous les acteurs et d’intégrer les mutations induites par cette nouvelle technologie au sein de notre société ! Un défi de taille à relever pour les années à venir !

Autant d’applications et de projets que d’utilisateurs : la vraie révolution de la blockchain ?

La blockchain s’applique très bien dans les domaines bancaire, médical, politique, technologique et bien d’autres encore ! Elle permet le développement, entre autres, de démarches responsables prenant en compte les enjeux environnementaux et sociaux de notre Société. Diverses applications que nous ne manquerons pas d’aborder dans la deuxième partie de notre dossier consacré à la blockchain !

Crédit photo : http://www.alphr.com/life-culture/1000869/blockchain-the-bitcoin-technology-that-could-change-the-world