• #Batterie
  • #Eolien
  • #Ressources critiques
  • #Terres rares

Dossier Ressources critiques : #1 L’omniprésence dans les technologies nouvelles !

À l’occasion du rapport sur « Les enjeux stratégiques des terres rares et des matières premières stratégiques et critiques » de la sénatrice Delphine Bataille et du député Patrick Hetzel, l’équipe EcoGuide retrace les enjeux inhérents à l’usage des terres rares et autres ressources critiques. Contexte de marché, usages et alternatives, autant de sujets qui vous seront expliqués au sein d’articles thématiques à suivre ces prochaines semaines !

Qui n’a jamais entendu parler de « terres rares » ou de « ressources critiques » ? De nos jours, difficile de passer à côté de ces termes et encore plus de leur usage. En effet, que nous en soyons conscients ou non, ces ressources se retrouvent au sein de bon nombre de technologies actuelles. Ainsi, éoliennes et voitures électriques comportent du dysprosium dans leurs batteries, l’un des quinze lanthanides qui composent avec le scandium et l’yttrium, l’ensemble des dix-sept terres rares existantes. Les smartphones et tablettes ont, quant à eux, du thulium et ytterbium dont les caractéristiques permettent aux écrans de rester transparents tout en étant tactiles. Et la liste est longue, LED, écrans plats, ordinateurs, même les billets de 50€ en sont imprégnés !

Avec ses applications multiples, les métaux critiques revêtent de nos jours des enjeux non négligeables. Concernant les terres rares, par exemple, ces dernières années la demande a connu un bel essor, pour ne pas dire qu’elle est devenue exponentielle. Alors qu’en 2006, elle était de 107 500 tonnes, en 2012 les 120 000 tonnes étaient atteintes et pour 2020, ce sont 240 000 tonnes qui seraient prévues, soit une multiplication par deux sur moins d’une décennie !

Crédit photo : Arte
Crédit photo : Arte

Le cas des nouvelles technologies est éloquent. En effet, sur la seule année 2015, plus de 1,432 milliards de smartphones auraient été vendus à travers le monde, ce sont ainsi presqu’autant d’équipements IT comportant un écran tactile…et donc du thulium et de l’ytterbium, mais également d’autres métaux tels que le cobalt, le gallium ou du platine ! Les PC fixes et portables ne sont pas plus épargnés. En effet, la présence de néodyme dans l’aimant permanent faisant fonctionner les moteurs des disques durs et/ou des ventilateurs du PC, le lanthane dans la batterie des PC portables ou les différentes terres rares présentes dans les écrans pour leur garantir des couleurs éclatantes, sont autant de ressources à prendre en compte. Bien que la vente de PC fixes et portables connaisse une baisse depuis plusieurs années, l’année 2015 a tout de même vu 244 millions d’unités vendues à travers le monde (PC fixes et portables confondus), autant d’équipements faisant appel aux métaux critiques. De manière générale, ces chiffres font prendre conscience de la multitude de ressources nécessaires au bon fonctionnement des nouvelles technologies. Un exemple parlant étant celui du lithium, l’élément de base d’une majorité de batteries ayant permis le développement de la Mobilité au sein de la sphère des équipements IT et dont la Demande connaît un nouvel engouement avec l’essor des véhicules électriques !

Source : Zepf V, Reller A, Rennie C, Ashfield M & Simmons J, BP (2014): Materials critical to the energy industry.)
Source : Zepf V, Reller A, Rennie C, Ashfield M & Simmons J, BP (2014): Materials critical to the energy industry.)

À l’heure actuelle, l’usage des ressources critiques semble visiblement corrélé au développement de l’emploi de technologies nouvelles, parfois même pour celles qualifiées de « propres », à l’instar des éoliennes ou des voitures électriques. Cependant l’essor que connaît aujourd’hui le marché des technologies risque d’augmenter toujours plus la demande mondiale de ces ressources présentes en quantités limitées.

L’expansion de technologies ayant recourt à ce type de métaux rend complexe les rapports de force des acteurs en présence sur le marché mondial. Qu’il s’agisse de terres rares ou d’autres métaux critiques, quels sont leurs impacts sur les plans géopolitiques ? Mais également environnementaux et sociaux ? Une autre facette des « Ressources critiques » que nous aborderons la semaine prochaine dans la suite de ce dossier thématique .

Crédit photo : Digital Trends