Du projet Phonebloks au projet ARA

Dave Hakkens l’a imaginé et diffusé, Motorola le soutient et le matérialise : le Phonebloks a enfin trouvé preneur !

Il y a quelques semaines nous vous parlions du concept novateur lancé par Dave Hakkens qui, via un site internet et différents réseaux sociaux, demandait l’appui et le soutien d’un maximum de personnes pour lui donner vie : le Phonebloks.



En quelques mots, il s’agissait de concevoir un téléphone reposant sur une base à laquelle l’utilisateur pourrait ajouter différents composants organisés en blocs (appareil photo, batterie, …), selon ses besoins et attentes. Beaucoup criaient à l’utopie dans un monde où le monopole de certaines compagnies est manifeste et où ce type de produit pourrait venir fortement concurrencer et perturber les schémas actuels de la téléphonie. Or le constructeur Motorola vient d’officialiser son projet ARA sur lequel il travaille depuis plusieurs mois, et vient d’engager les discussions avec Dave Hakkens pour élaborer ce nouveau concept de téléphone.



Les deux projets se recoupent dans la même idée qui est de créer un nouvel écosystème autour d’un smartphone modulaire. En partant d’un endosquelette qui sera donc l’ossature structurelle du téléphone, des modules seront ajoutés selon les besoins et envies de l’utilisateur. Du processeur à la batterie, en passant par l’écran, tout sera modulable et interchangeable.



Motorola a donc engagé un partenariat avec Dave Hakkens et la communauté qu’il a rassemblé autour de son concept pour avancer sur son projet et le matérialiser. Le constructeur prévoit de sortir une version alpha du « Module Developer’s Kit » (MDK) courant hiver 2014.



Rappelons que dans le secteur de l’IT, secteur où les avancées technologiques nombreuses et fréquentes occasionnent le changement régulier des mobiles, ce concept est plus que révolutionnaire. Il permettra d’adapter le téléphone aux désirs de chacun et, de fait, son coût , mais également de mieux gérer le changement et le rachat de ses composants ce qui aboutira la création d’un marché permettant leur réutilisation. Quand on sait que les sites d’achat de téléphones d’occasion connaissent aujourd’hui une croissance forte, il est clair que ce concept trouvera preneur !



Si le projet est bien amené et conçu, il aidera à enrichir ainsi qu’à améliorer les axes de développement durable indispensables à la pérennité du secteur de l’IT dans les prochaines années.







Source : © http://motorola-blog.blogspot.fr/2013/10/goodbye-sticky-hello-ara.html