• #EcoGuide IT
  • #flop5
  • #gadget
  • #itforgreen
  • #objetconnecte

FLOP 5 des objets connectés du quotidien dont on se passerait bien !

Les objets connectés sont toujours plus privilégiés aux pieds du sapin de Noël, mais il en est qui ne se révèlent pas d’une grande utilité, voir dont l’usage est pour le moins loufoque. L’équipe EcoGuide IT vous présente son palmarès des 5 objets connectés à laisser dans les rayons des magasins, en attendant le Top 10 des produits high tech durables qui vous sera bientôt délivré.

Le berceau comme dans une voiture

Les très petits enfants font rarement leurs nuits, au désespoir des adultes qui prennent soin d’eux. Force est de constater que des astuces, plus ou moins efficaces selon l’enfant, existent et ont fait leurs preuves quant à leur pouvoir soporifique sur les petits sujets. La balade nocturne en voiture en fait partie. Le bruit sourd du moteur, les lumières qui défilent et le bercement du voyage. Le constructeur automobile Ford a donc eu l’idée de créer et commercialiser le Ford Max Motor Dream. Un berceau connecté qui reproduit les mouvements de la route, ainsi que les lumières des lampadaires défilant sur les côtés. Objet design certes, mais a la phase d’usage limitée à quelques mois puisqu’il s’agit d’un berceau. Finalement la méthode classique de la voiture peut être la meilleure en termes de durabilité et d’économie.

Les chaussettes télécommande

Dans une époque où le « binge watching » fait rage, l’ami Netflix, à l’origine de cette tentation, a pensé aux téléspectateurs. En effet, il est assez énervant de constater que l’on a manqué la moitié, ou plus, d’un épisode de notre série fétiche parce que l’on a cédé aux doux bras de Morphée l’espace de quelques instants. Plus de crainte désormais, grâce à la proposition de confectionner soi-même des chaussettes connectées. Ces dernières sont capables de détecter le moment où vous vous endormez et de mettre en pause votre programme. Au-delà de l’aspect gadget de l’objet, elles nécessitent de s’y connaître un minimum en électronique. Une invention pour mêler tricot et électronique en somme, il fallait oser !

Le distributeur de croquettes intelligent

Certains maîtres se soucient de l’alimentation de leur compagnon à moustache. Mange-t-il trop ou pas assez, pire, se fait-il dérober le contenu de sa gamelle lorsque nous avons le dos tourné ? Afin de remédier à cette angoisse insupportable, Catspad propose une gamelle connectée consistant en un distributeur de croquettes capable de reconnaître l’animal et connectée au mobile du maître pour l’avertir lorsque ce dernier se nourrit. Une solution pour être enfin rassuré quant au régime de Moumouss, et cela pour la modique somme de 349€. Est-il nécessaire de rappeler que les chats qui sortent se nourrissent en partie dehors et que ceux qui restent en intérieur ne sont pas confrontés au vol intempestif de croquettes ?

Surveillez votre haleine

Il est parfois compliqué de savoir si son haleine est plus ou moins fraîche. La technique bien connue de souffler dans ses mains jointes devant son nez ne s’est pas vue décerner le prix de trouvaille de l’année. Fort heureusement la firme Breathometer Mint a décidé de prendre en main cette épineuse problématique d’haleine. La société a développé un petit objet connecté à une application mobile, dans lequel il suffit de souffler pour savoir si l’on peut décemment tenir une conversation à moins d’un mètre de distance, ou si l’on a besoin d’un bain de bouche extra-mentholé. Petit plus, il est possible de comparer son haleine celle de ses amis, et ceci pour seulement une centaine d’euros ! Une innovation en terme de gadget à l’utilité limitée.

Le toasteur tweeteur

L’odeur douce et agréable du pain grillée à potron-minet peut vite se transformer en cauchemar lorsque la tartine crame dans le grille-pain. Un problème existentiel de taille auquel répond avec panache le Toasteroid. Ce grille-pain est non seulement capable de dorer votre tartine à la perfection, mais en plus il envoie un tweet à votre smartphone lorsque cette dernière est prête. Cerise sur le gâteau, le Toasteroid imprime la météo sur votre tartine, de quoi vous mettre en jambe pour la journée. Cet objet illustre à point l’expression « jeter l’argent par les fenêtres », fenêtres à travers lesquelles il est possible de voir la couleur du ciel et que l’on peut ouvrir à loisir pour connaître la température extérieure. Pour ce qui est de ne pas faire brûler la tartine, la minuterie des grille-pains devrait faire l’affaire. Pour ce qui est du tweet en revanche, pas de réelle solution autre que celle de lire l’article dédié à la FOMO, si l’idée de ne pas recevoir ce tweet vous angoisse.

Juliette Bernier