• #Google
  • #Modulaire
  • #Projet ARA
  • #Smartphone

Google sonne le glas du projet ARA

Après plusieurs années d’attente, le projet ARA ne verra finalement pas le jour. Bien que Google ai annoncé en mai dernier une sortie prévue courant 2017, la firme de Mountain View a finalement décidé de mettre un terme au projet. Triste nouvelle pour les partisans de la modularité !

Cette année le projet ARA semblait renaître de ses cendres … desquelles il ne sortira finalement pas. C’est en tout cas ce qu’ont transmis les sources internes d’Alphabet (la maison-mère de Google) à Reuters ce matin.

Pour rappel, le projet ARA était un projet de smartphone modulaire censé révolutionner la façon de posséder ce type de terminal mobile. En effet, grâce à un panel de modules de fonctionnalités, il offrait l’opportunité d’optimiser et/ou de réparer le smartphone. Néanmoins, le rachat du projet par Google en 2013 n’a pas suffi à surpasser les multiples contretemps qui semblent finalement avoir eu raison de la patience de la firme.

Face aux problèmes techniques posés par la dislocation du téléphone à chaque chute, Google avait pourtant annoncé cette année avoir trouvé la solution avec un cadre constitué par l’écran et permettant de garder une structure stable sur laquelle des modules pouvaient être installés. Malheureusement, quelques mois après, la situation est toute autre et Google semble se désintéresser tout bonnement du projet.

Une telle annonce est regrettable sur l’aspect durable. Elle représentait une opportunité de prouver que la modularité était une voie crédible à la mise sur le marché de smartphones facilement réparables, permettant ainsi d’allonger leur durée de vie. De plus, la popularité de Google aurait appuyé l’existence d’autres projets à la même finalité, tels que le RePhone ou le Fairphone, déjà évoqués lors d’un précédent article EcoGuide.

Pour le moment silencieuse, Alphabet, la maison-mère de Google, communiquera certainement dans les prochains jours sur ses motivations à suspendre le projet. Qui sait, il passera peut-être entre d’autres mains !

Crédit photo : http://nextinpact.com