• #Achats responsables
  • #ISO 20400
  • #RSE

ISO 20400 : quid de l’IT dans une norme sur les achats responsables ?

D’ici 2017, les entreprises soucieuses de prouver leur engagement dans une politique d’achats responsables auront de quoi l’attester en bonne et due forme. En effet, la norme ISO 20400 Achats Responsables, actuellement en cours d’élaboration, semble en bonne voie pour aider à mettre en avant leurs actions durables dans le domaine. Pour autant, cette norme sera-t-elle applicable aux équipements IT ?

Les normes de l’Organisation Internationale de Normalisation (ou ISO), bien que non obligatoires, donnent l’occasion à des entreprises d’attester de leur engagement dans un domaine précis. L’ISO 50001 par exemple, dont nous avons expliqué le principe lors d’un précédent article, définit un cadre permettant à une entreprise de suivre des exigences relatives à son management de l’énergie au travers d’actions précises telles que l’élaboration d’une politique pour une gestion énergétique efficiente ou encore la fixation d’objectifs pour mener à bien la mise en œuvre de ladite politique. De cette manière, l’ISO 50001 se focalise sur le Système de Management de l’Énergie, tout comme d’autres normes s’attèlent à des domaines comme l’Environnement avec l’ISO 14001, la Qualité avec l’ISO 9001 ou encore la Sécurité de l’information avec l’ISO 27001.

Le secteur de l’IT n’est pas sans reste dans l’intégration de telles normes au cœur de la stratégie d’entreprise. D’ailleurs, la dernière citée, l’ISO 27001, est une garantie pour les exploitants de datacenters souhaitant assurer que les données transitant dans leurs serveurs soient bien à l’abri des pirates informatiques et des organisations gouvernementales.

Crédit photo : Experts Achats
Crédit photo : Experts Achats

Quel rôle pourrait alors avoir l’ISO 20400, relative aux Achats responsables, pour des entreprises dont les équipements high-tech font partie des achats nécessaires à leur activité ? C’est une question tout à fait légitime. En effet, les structures acquérant des biens technologiques pour exercer leur activité représentent une large majorité des entreprises actuelles. Or les impacts environnementaux et sociaux de ces équipements high-tech gagnent en importance et peuvent difficilement être ignorés au vu des impacts négatifs (image, consommation, crédibilité, etc.) qu’ils peuvent engendrer. De la sorte, lorsqu’il est question dans la norme de fournitures de bureau ou de fournisseurs d’énergie, il est normal d’y associer ce type d’équipements.

L’analyse RSE effectuée par l’EcoGuide permet déjà de dresser le constat que certains fabricants IT souhaitent garantir une chaîne d’approvisionnement transparente. Ces mêmes fabricants de produits high-tech peuvent également voir un double avantage à responsabiliser leurs achats. En effet, cela leur permettra certainement de réduire les risques et les coûts de consommation énergétique associés, mais la certification ISO est également un sésame pour attirer de nouveaux clients souhaitant responsabiliser leurs achats, elle assure que leurs fournisseurs sont intègres sur le plan de la durabilité.

Sur un autre aspect, l’intégration d’une politique d’achats responsables certifiée telle que l’ISO  20400 complète une autre norme, non certifiable, l’ISO 26000 relative à la Responsabilité Sociétale des Entreprises. La certification du pan « Achats responsables » de cette norme donne ainsi l’occasion d’attester de la véracité d’actions entreprises dans la stratégie RSE de l’entreprise certifiée.

La reconnaissance internationale que délivre une certification ISO représente un avantage indéniable pour une entreprise qui souhaite valoriser ses efforts vers plus de durabilité. Cependant, la contrainte et le coût nécessaires à l’obtention d’une telle certification représentent aussi un obstacle que certaines entreprises choisissent de ne pas franchir, d’autant qu’une stratégie d’achat responsable ne se limite pas à des exigences normatives et peut même se montrer individuellement plus ambitieuse !

Reste donc à attendre 2017 pour voir l’ISO 24000 officiellement lancée et appliquée au sein d’entreprises. En attendant, et par la suite même , vous n’hésitez pas à vous aider de l’EcoGuide IT pour responsabiliser vos achats high-tech, il est gratuit et libre d’accès !

Crédit photo : http://decision-achats.fr