L’IT au service de la médecine connectée

Mettre le numérique au service de la santé est l’une des préoccupations grandissantes de ce dernier secteur. L’e-santé entend de cette manière faciliter l’accès aux soins et aux informations pour les patients et les médecins. C’est dans cet esprit qu’Orange propose la plateforme « Connected Health Center ».

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) l’e-santé est constituée des « services du numérique au service du bien-être de la personne » autrement dit du pure IT for Green . L’e-santé regroupe ainsi l’ensemble des outils numériques imaginés au bénéfice des malades et de la médecine en générale. Un service qui gagne en notoriété auprès des mobinautes puisque plus de la moitié d’entre eux disposeraient d’au moins une application de santé, selon le rapport du CES 2015.

Du côté des médecins, « plus de 73% d’entre eux estiment que les technologies offriront un meilleur accès à des données de qualité pour la recherche clinique » mais aussi une meilleure coordination des soins et une réduction des erreurs médicales, d’après une étude réalisée en 2012.

C’est certainement en se basant sur des éléments semblables qu’Orange a eu l’idée de « Connected Health Center ». Cette plateforme dédiée offre une solution de télé-suivi, qui permet d’accéder aux données des patients à tout moment, sur différents supports numériques (smartphone, tablette) via une plateforme sécurisée.

Orange a par ailleurs présenté son programme, couplé à l’utilisation d’un patch, le Continuous Glucose Monitoring (CGM), crée par l’entreprise Dexcom, au cours du récent MHealth Grand Tour 2015, une course cycliste reliant Bruxelles à Barcelone, se déroulant du 5 au 18 septembre. Le dispositif a été proposé aux participants, une partie d’entre eux étant diabétiques.

Pour être plus technique, une vidéo réalisée par Orange, disponible ici , présente simplement le fonctionnement du produit. Le patient est équipé du patch « CGM », lequel dispose de capteurs informant en temps réel le médecin des informations médicales de ce dernier via la plateforme Connected Health Center. Qu’il s’agisse du diabète ou bien de l’apnée du sommeil, le médecin peut consulter en direct les données. A savoir que les patients atteints de diabète doivent plusieurs fois par jour relever leur taux de glycémie, ce type de dispositif facilite leur vie, leur offre un suivi rassurant et permet de réaliser un gain de temps également pour le médecin.

L’outil développé par Orange fait partie de ce que l’on appelle la télémédecine. Qu’est-ce que la télémédecine me direz-vous ? On parle de « révolution du diagnostic à distance », en effet elle permet de réaliser certains tests (urine, sanguin) chez soi. Les résultats sont ensuite envoyés directement aux spécialistes concernés.
La télémédecine facilite le quotidien pour des personnes souffrant de pathologie comme le diabète, en offrant un suivi fréquent et simple. Pour aller plus loin, ce procédé pourrait être un élément de réponse aux problématiques de l’accès aux soins dans les pays en développement. En effet, les médecins se font plus rares et les patients doivent parfois parcourir de longues distances pour se faire soigner. C’est non sans rappeler un précédent article de l’EcoGuide IT et l’initiative d’un jeune camerounais avec le Cardiopad .

L’e-santé en général, autant que les procédés qui en découlent comme la télémédecine, permet ainsi aux nouvelles technologies de contribuer à répondre aux attentes des patients et des médecins et à terme peut-être également de participer à l’amélioration des soins dans les pays en développement.

Sources :
© http://www.larevuedudigital.com/2015/09/08/le-suivi-du-diabete-en-temps-reel-a-lepreuve-du-terrain-via-un-patch-connecte/
© http://healthcare.orange.com/medias/videos/Connected-Health-Center-plus-de-bien-etre-pour-les-malades-chroniques
© http://healthcare.orange.com/fr/a-la-une/a-la-une/Les-grandes-tendances-de-l-e-sante-en-2015/Telemedecine-la-revolution-du-diagnostic-a-distance
© http://journees.esante-poitou-charentes.fr/la-e-sante-en-bref/qu-est-ce-que-l-e-sante,1040,744.html