L’IT, frein au lien social ? Besoin d’une pause avec les Digital Detox

Le numérique fait partie intégrante de notre quotidien. S’il s’illustre bien souvent comme le moyen de rester en lien permanent avec les individus souhaités, le trop plein de connexion apparaît aujourd’hui comme une réelle addiction, créant chez certain le besoin de se déconnecter.

Le numérique est partout, dans les connections « pratiques » qui nous aident pour nos réservations en ligne, nos achats, nos déplacements, les connections « sociales » regroupant les interactions via les réseaux sociaux et les outils de communication ou encore dans les connections aux jeux et autres applications de divertissement. Mais comme bien souvent, on constate également des effets négatifs à ce phénomène. Récemment le documentaire « Digital Detox » diffusé sur Canal + le 25 Février, nous amène à réfléchir aux conséquences de cette dépendance au numérique et au phénomène croissant de se ressourcer par la déconnexion.

Un retour au XXème siècle, c’est ce que propose le journaliste Pierre-Olivier Labbé, qui a choisi de se déconnecter durant 90 jours, un moyen pour lui de réapprendre à vivre sans le numérique. Au programme : des dîners en famille, voir ses amis, lire un livre, prendre du temps pour s’ennuyer. Il est vrai que le numérique est toujours plus présent et peut engendrer une forme d’addiction. Selon le psychiatre Claude Olievenstein, une addiction « est la rencontre d’une personne avec un produit dans un contexte socioculturel ».

Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes, 78% des français se connectent juste avant de dormir et 75% au réveil. Dans le même esprit, un individu sort en moyenne son smartphone 150 fois par jour et deux salariés sur trois vérifient leur boîte mail toutes les 5 minutes … La dépendance existe, de nouvelles pathologies sont nommées pour définir ces problèmes, on parle de la nomophobie, la peur d’égarer son téléphone, ou encore le fomo, autrement dit le « Fear Of Missing Out », la peur de manquer une information.

Aussi un quart des français éprouvent le besoin de se déconnecter de leurs devices temporairement. Cette tendance se retrouve également dans d’autres pays où se développe le concept de Digital Detox. Les individus prennent donc conscience de la place du numérique et de l’internet dans leur vie. L’idée que « le numérique ne nourrit pas » du bloggeur Thierry Crouzet, volontairement déconnecté durant 6 mois, est croissante.

Un nouveau secteur d’activité se développe ainsi autour des « temps de déconnection », les Digital Detox comme le journaliste Pierre-Olivier Labbé en a fait l’expérience, afin de sauvegarder le lien social et les temps d’ennui, source de créativité. Des hôtels surfent sur cette nouvelle tendance et proposent des nuits déconnectées avec remise de son téléphone et ordinateur à l’accueil de l’hôtel, des chambres sans accès wifi ou encore des retraites isolées comme celle de l’entreprise américaine @ReStart http://netaddictionrecovery.com/@. Des camps de Digital Detox existent même aux Etats Unis, proposant à leurs participants des activités propices au lien social et un cadre de vie sain, le tout sans technologie.

Tout est alors question de proportion, des solutions simples peuvent être mises en place pour limiter les connections. Par exemple, des entreprises investissent dans des logiciels qui bloquent l’accès aux réseaux sociaux, comme le site anti-social.cc. Parallèlement, pour les écoles, des chercheurs français ont pour projet de créer un papier peint « anti wifi ». Ainsi, les élèves n’auraient pas la possibilité d’être sur leurs smartphones durant les cours et seraient donc plus concentrés.

Après avoir passé 90 jours sans internet, Pierre-Olivier Labbé reconnaît qu’il est possible de vivre sans les nouvelles technologies et applications dont on dispose actuellement. Néanmoins, de plus en plus de métiers nécessitent de travailler avec le numérique et de nombres activités en sont facilitées. Il n’est pas nécessaire de tomber dans les extrêmes. La solution serait très certainement d’apprendre à s’en servir de façon appropriée sans pour autant surexploiter ou bannir l’IT de nos sociétés.

Sources :
© http://www.canalplus.fr/
© http://television.telerama.fr/television/digital-detox-a-quoi-ressemble-la-vie-sans-internet,123300.php
© http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1329897-digital-detox-sur-canal-plus-90-jours-sans-internet-un-vrai-sevrage-therapeutique.html
© http://detox-digitale.com/randi-zuckerberg-digital-detox/
© http://www.20minutes.fr/television/1547547-20150224-digital-detox-passe-90-jours-smartphone-ni-internet-canal
© http://detox-digitale.com/
© http://www.lexpress.fr/actualite/medias/video-digital-detox-se-deconnecter-d-internet-n-est-plus-si-simple_1655241.html
© http://www.midilibre.fr/2013/06/25/la-e-dependance-aux-reseaux-sociaux-ca-se-soigne,722093.php
© http://www.la-croix.com/Culture/Nouvelles-technologies/Ils-ont-frole-le-burn-out-numerique-2013-12-16-1076533