L’ONG China Labor Watch pointe du doigt le travail des mineurs au sein des usines Pegatron, fournisseur d’Apple

L’Organisation Non Gouvernementale China Labor Watch a publié récemment un rapport dénonçant les conditions de travail du fournisseur Pegatron d’Apple. Les usines imposeraient des heures supplémentaires en excès et emploieraient des mineurs.

La firme à la pomme fait encore une fois polémique. Trois des usines la fournissant sont accusées d’employer des travailleurs mineurs et d’imposer un rythme de travail trop élevé. Le rapport de China Labor Watch publié le 29 juillet 2013 annonce que les 70 000 employés des usines Pegatron concernées travaillent en moyenne de 66 à 69 heures par semaine, certains travailleurs mineurs étant employés comme stagiaires. Les informations proviennent de près de 200 interviews discrètes de salariés de Pegatron.

Face à ses accusations, Apple affirme exiger de ses fournisseurs Chinois des semaines de 60 heures maximum. Les heures supplémentaires, nécessaires à la production, sont considérées comme facultatives et limitées. La marque rappelle également qu’elle interdit formellement le recours aux mineurs sur les chaînes de production. Afin de clarifier la situation, l’entreprise a assuré qu’elle allait enquêter sur ses accusations.

Le porte parole d’Apple a ainsi déclaré « Nous sommes fiers du travail que nous effectuons avec nos fournisseurs afin de révéler les problèmes et d’améliorer les conditions de travail des travailleurs ».

En effet, suite aux diverses polémiques concernant ses fournisseurs, l’entreprise avait publié un rapport à leur sujet en 2012. Apple y montrait les efforts effectués pour corriger les torts qui lui incombaient. Le document avait malheureusement été rapidement nuancé par le New York Times.

Source : © www.01net.com