La carte SIM universelle : une réponse Green IT en synergie avec les enjeux actuels

On en entend parler depuis un moment déjà, Apple a ainsi lancé l’Apple SIM avec son iPad 4, les entreprises tendent à proposer des SIM multi-usage. Une mutation technologique, mais aussi un avantage économique et environnemental.

« Aujourd’hui ; il y a 7,5 milliards de cartes SIM dans le monde, mais seulement 3,7 milliards d’utilisateurs de mobiles » déclare Anne Bouverot Directrice générale de la GSMA, l’association des opérateurs mobiles.

Un constat qui démontre clairement la surproduction et la surconsommation de composants électroniques. La prolifération des produits IT, de l’ordinateur au smartphone, demande une utilisation de matières premières accrue, laquelle entraîne de nombreuses problématiques. Plusieurs solutions sont envisagées pour réduire ces impacts, dans le cas présent : une volonté d’uniformisation.

Des alternatives sont ainsi déjà proposées, par exemple, les trois opérateurs mobiles français commercialisent des cartes SIM découpables. Elles sont alors, selon la découpe choisie, compatibles avec les 3 types de cartes existantes à ce jour (historique, micro, nano). Les chutes de la carte sont réutilisables, et jouent également le rôle d’adaptateur.

L’entreprise Oberthur Technologies a quant à elle, lancée la MultiSIM permettant de passer facilement d’un smartphone à un autre. Si cela a surtout un aspect moins « contraignant » pour les utilisateurs, il ne faut néanmoins par négliger l’aspect environnemental d’une telle démarche. En effet, les cartes SIM sont composées en grande partie de plastique et de matières comme le silicium notamment pour la puce. Leur multi-usage limitant leur production, cette uniformisation réduit les impacts liés à l’extraction des matières et à la fabrication, mais également à la production de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE).

Dans le même esprit, Apple a sorti une carte SIM universelle, au risque même de s’attirer les foudres des opérateurs mobiles dans le monde. Le principe de cette carte SIM universelle est de permettre aux utilisateurs de se connecter au réseau de n’importe quel opérateur.

Pour cela, la firme de Cupertino a conclu des partenariats aux Etats-Unis et au Royaume-Uni avec des opérateurs mobiles. Ces accords permettent à l’utilisateur de choisir parmi un vaste choix de forfait proposé, celui qui lui convient le mieux. De plus, l’utilisateur peut effectuer cette démarche directement via son iPad. Cette offre cible principalement les personnes qui voyagent, leur permettant, le temps de leur séjour, de profiter de tarifs avantageux pour leurs communications. En effet, l’avantage de l’Apple SIM tient dans la limitation des frais de roaming.

Apple agit sur un secteur limité, celui de son iPad 4, même si une compatibilité avec les iPad 2 et 3 est possible. Néanmoins, l’entreprise à la pomme lance une tendance qui plaira certainement beaucoup aux utilisateurs. En effet, plus besoin de patienter pour recevoir sa nouvelle carte SIM, le changement de mobile n’engendre plus le changement de carte. Cela facilite l’échange et rend l’utilisation des cartes plus durable.
Ainsi, la carte multiSIM comme la carte SIM universelle propose un coût environnemental réduit, puisque l’on peut imaginer qu’étendue à tous les produits IT et opérateurs, la carte SIM devienne un élément durable réduisant la consommation de matières premières, les coûts de fabrication et le nombre de DEEE émis par le marché.

Ces concepts sont aujourd’hui plus que des prémices. Apple et Samsung avec des membres de la GSMA, se lancent ainsi dans un projet de carte SIM universelle démocratisée pour l’ensemble des utilisateurs, vaste challenge en perspective.

Les acteurs IT se penchent également sur la création d’une norme universelle de carte SIM ayant pour but de réduire la production des cartes SIM tout en répondant à des exigences économiques, technologiques et environnementales.

L’universalité des composants pour les produits IT est un aspect Green IT indéniable, la carte SIM universelle est, en ce sens, une avancée significative qu’il faut encourager. Cela pourrait inciter le secteur IT à s’investir davantage dans la réutilisation et l’interchangeabilité des composants, à l’image des composants du Fairphone par exemple. A suivre.

Sources :
© http://www.silicon.fr/apple-samsung-et-les-operateurs-en-quete-dune-carte-sim-universelle-122056.html
© http://www.clubic.com/telephone-portable/operateur-telephonie-mobile/actualite-741535-multisim-disponible-triple-format-micro-nano.html
© http://www.clubic.com/telephone-portable/operateur-telephonie-mobile/actualite-600270-oberthur-multisim-sim-multi-format-adaptateur.html
© http://www.nextinpact.com/news/90488-apple-devoile-sa-sim-universelle-comment-vont-reagir-operateurs-francais.htm
© http://www.itespresso.fr/e-carte-sim-projet-architecture-commune-carte-sim-universelle-103017.html