• #Cocolabs
  • #Economie Collaborative
  • #Open Source
  • #Plateforme collaborative

La création de plateforme collaborative à portée de tous !

Se lancer dans la création de plateformes collaboratives peut sembler difficile aux premiers abords. C’est sans compter sur la solution open source de Cocolabs qui propose son expertise pour mettre sur pied une plateforme fonctionnelle. À l’heure actuelle, ce sont déjà plus d’une vingtaine qui ont été créées grâce à la start-up !

Au sein de l’économie collaborative, les plateformes web sont devenues l’une des composantes majeures permettant la connexion entre les personnes. En effet, pour la location de matériel, la proposition de services ou simplement le bénévolat, les plateformes collaboratives deviennent un terrain sur lequel l’échange social prend forme.

Contrairement à ce qui pourrait paraître, il peut être simple de concrétiser son projet en véritable plateforme collaborative. C’est en tout cas ce que Cocolabs propose via sa solution open source : Cocorico. En rendant gratuit la création de plateforme, la start-up entend, en effet, « rafraîchir des industries aussi différentes que le bien-être, le tourisme, l’agriculture ou les services à la personne ».

Crédit photo : Cocolabs
Crédit photo : Cocolabs

Depuis cette année, les codes sources sont disponibles à tout un chacun, l’idée d’Anthony Noyon, fondateur de Cocolabs, étant de « partager [leur] expérience et [leur] savoir-faire de manière ouverte pour faire gagner du temps aux entrepreneurs. » En plus de cette aide gratuite, Cocolabs propose également un accompagnement, payant cette fois, visant à aider les plateformes à améliorer leur activité au travers de services de conseils en design, conception ou stratégie, entre autres. Destiné aux projets avancés, le savoir-faire de Cocolabs entend s’étendre à tous types d’acteurs économiques, allant des start-ups aux acteurs traditionnels. Le but est ainsi de leur permettre d’accélérer leur adoption sur le marché de l’économie collaborative qui devrait passer, selon PwC, de 15 milliards dollars en 2013 à 335 milliards en 2025.

De sa création en 2010, à aujourd’hui, ce sont plus d’une vingtaine de plateformes qui ont vu le jour grâce à Cocolabs. Nous y retrouvons notamment WeFarmUp dont nous avions parlé lors d’un précédent article.

Au vu des perspectives de marché, la mise à disposition gratuite de l’expertise de Cocolabs dans la création d’une plateforme collaborative est appréciable dans la mesure où elle peut profiter à des acteurs économiques aux moyens limités ou désireux de lancer leur projet à vocation sociale. Rappelons-le, outre le fait de faciliter le lien entre un fournisseur de bien ou service et un demandeur, les plateformes collaboratives sont aussi, plus globalement, des facilitatrices de l’entraide. Une bonne raison de voir leur action perdurer !

Crédit photo : http://blog.hakisa.com