• #Applications
  • #Bien-être
  • #Eté
  • #IT
  • #Santé

La digital detox : le meilleur régime de l’été !

L’été venu, loin du stress de la ville et du travail, que vous soyez au bord de la plage, parti à l’autre bout du monde ou encore à la montagne (…), les vacances sont une agréable opportunité de se déconnecter, ça vous tente ? Notre équipe s’est penchée sur le sujet tendance de la digital detox !

Connaissez-vous « l’homo connexus » ? Il est l’un des individus les plus répandus de notre époque, il se balade constamment avec ces appareils numériques que l’on voit absolument partout. Ça vous dit quelque chose ? Eh bien, à vrai dire, il s’agit de vous comme de nous, en effet avec 75% de la population mondiale qui possède un téléphone mobile, il est de plus en plus difficile de passer à côté…

Le contexte économique : le fort taux de chômage en France, par exemple, a des conséquences directes sur le comportement utilisateur. Il est préférable de lire ses mails à toute heure que de risquer de louper une occasion intéressante, ou encore de risquer de s’attirer les foudres d’un supérieur ou client, etc. Une « addiction aux mails qui brouille les frontières entre vie professionnelle et vie privée ».

De ce fait, 83% des cadres ayant participé à l’étude Devotic menée conjointement par 5 laboratoires de recherche, considèrent que les Technologies de l’information et de la Communication (TIC ou IT en anglais) accroissent leur quantité de travail.

L’effet de mode : être au courant de tout, faire partie de tous les réseaux sociaux du moment, connaître les applications qui font sensation. Cela demande d’y passer un certain temps afin de se tenir à jour ! On parle même de FOMO de l’anglais, Fear Of Missing Out, la peur de manquer quelque chose. Une anxiété toute nouvelle qui se caractérise par la peur constante de manquer un événement ou une information à portée sociale : si je ne suis pas au courant (parce que je ne suis pas connecté), j’ai peur de ne plus exister pour les autres.

Nous passons ainsi près de 4h sur internet chaque jour, or du cadre professionnel, un chiffre qui augmente chaque année.

Historiquement, les « homo connexus » sont nés dans la Silicon Valley, lieu sacré des géants de l’IT, qui après avoir délivré leurs technologies au plus grand nombre, sont paradoxalement les premiers à avoir pratiqué la déconnexion. Ainsi, un grand nombre des enfants des cadres de Google ou Facebook fréquentent des écoles sans internet et ordinateurs !

Alors, quel est l’enjeu de la déconnexion ? Pourquoi ressent-on aujourd’hui le besoin de couper nos appareils ? Face à ce constat et selon votre besoin, que vous vous sentiez un peu frileux à l’idée de passer trop de temps loin de vos appareils ou si à l’inverse vous sentez le besoin de couper un moment, il existe plusieurs façons de se déconnecter !

Quelques jours sans technologies …

Un concept qui se développe en France, après avoir pris naissance aux États-Unis : trouver un endroit offrant la possibilité de se déconnecter.

Au château de la Gravière, les propriétaires proposent un séjour digital detox ou pause numérique en français. Vous choisissez un thème pour votre séjour « Bien-être », « Œnologie », « Cuisine » ou « développement personnel », un kit Digital Detox est remis au client à son arrivée au même moment où ce dernier se sépare de ses appareils IT. Et voilà, c’est parti pour 3 jours/2 nuits loin des technologies !

Autre lieu, l’Hôtel Spa Les Célestins à Vichy propose également des séjours Digital Detox. Sur le même principe : les clients sont invités à confier leurs appareils, la télévision est remplacée par une chaîne hi-fi proposant des musiques relaxantes. À l’arrivée, une consultation médicale et nutritionnelle est proposée pour ensuite faire place à la détente, aux soins et aux activités physiques.

Une raison de le faire ? En plus de vous faire du bien, le principe est devenu « in » auprès des établissements touristiques ! Vous allez donc pouvoir frimer à la cafétéria dès la rentrée !

Ces offres se placent néanmoins dans la catégorie haut de gamme et ne sont donc pas à la portée de tous. Il existe aussi d’autres techniques qui correspondent peut-être aussi mieux à des envies de déconnexion plus modérée.

Les technologies IT oui, mais on coupe quelques heures par jours !

On sait que les vacances c’est aussi le temps de faire ce que l’on n’a pas eu le temps de faire le reste de l’année : regarder Games of Thrones, écouter les nouveautés musicales, chasser des Pokémon et j’en passe ! Bref une detox oui, mais pas à l’extrême !

À Paris, un lieu unique qui ne manque pas d’originalité vous permet de vous déconnecter quelques minutes ou quelques heures par jour à moindre coût (7€ la visite). Seymour+ dans le 10ème arrondissement de la capitale propose « cinq univers à expérimenter entre jeux de piste et parcours récréatif » aux ambiances variées.

Profitez-en aussi pour soigner votre addiction grâce … à une application ! FLIPD, créé en Février 2015, compte déjà plus de 334 706 heures cumulées par les utilisateurs loin de leurs équipements IT ! Son fonctionnement est simple, lorsque vous vous sentez un peu submergé ou trop focalisé sur vos appareils, programmez FLIPD qui verrouillera alors votre smartphone durant un temps donné que vous aurez programmé en amont. En cas d’urgence, vous pourrez toujours passer un coup de téléphone et recevoir vos appels. Peut-être une démarche intéressante pour les plus sceptiques !

Apple propose aussi dans les paramètres d’utilisation un mode « off » vous pouvez ainsi, comme avec FLIPD, programmer des périodes off grâce au mode silence permettant de nous éloigner un peu des vibrations ou sonneries incessantes. Ce mode n’offre pas une déconnexion totale, mais il a le mérite d’offrir un peu de répit !

67% des individus se retrouvent à vérifier leur smartphone même quand ce dernier ne vibre pas et ne sonne pas

Voilà quelques possibilités à vous de vous les approprier ! Adopter ainsi la digital detox qui vous ressemble et qui vous permet de vous ménager et de varier vos activités !

Pour finir en beauté, lisez cet article « Êtes-vous accros à internet » du blog detox digital qui vous donnera quelques indications sur votre addiction. Enfin, puisque l’on ne saurait aborder un sujet comme celui-ci sans fournir nos astuces clés, vous trouverez ci-dessous une fiche « conseils pratiques » concoctée par l’équipe EcoGuides. Bonne lecture et bonne vacances !

conseils pratiques detox

Crédit photo : http://www.stylist.co.uk/home/consciously-uncoupling-from-social-media-facebook-twitter-instagram-social-switch-off-cold-turkey-digital-detox  et Flaticon