• #Dell
  • #Emploi
  • #IT

La transition numérique et la métamorphose de l’emploi

De la même manière que traiter les enjeux sociaux et environnementaux liés à des matériels IT, est un enjeu majeur, considérer l’impact de ce secteur sur la création d’emploi dans notre Société est tout aussi important. En effet, le secteur de l’IT poursuit sa croissance et avec elle, des transformations s’opèrent.

Une métamorphose se définit par « le changement d’un être en un autre, c’est une transformation totale d’un être au point qu’il n’est plus reconnaissable ». Dans le cas présent, l’être n’est autre que le secteur de l’IT lui-même.  Comme le souligne l’article de Novethic « deux tiers des enfants qui entrent en primaire aujourd’hui exerceront un métier qui n’existe pas encore ».

Cette mutation a commencé, dans un premier temps, avec la démocratisation  d’Internet en 1990, bouleversant peu à peu nos modes de communication, de consommation mais aussi de plus en plus, nos manières de travailler. Ce phénomène s’accélère, le terme de « Société numérique » prend de l’ampleur et les besoins changeants, l’emploi se trouve au cœur de l’évolution. Il est certain que la transformation numérique va apporter son lot d’opportunités sur le marché du travail, avec le développement de nouveaux métiers, mais aussi la fin de la société telle qu’on la connaît aujourd’hui. Ces évolutions doivent donc être maîtrisées et de nombreuses questions nécessitent des réponses.

Via son étude « La richesse des nations après la révolution numérique », Terra Nova confirme que l’IT pourrait avoir un effet très négatif sur l’emploi, particulièrement pour les classes moyennes. Le think-tank précise son propos, indiquant que les emplois créés seraient majoritairement des emplois hautement qualifiés ou à l’inverse très peu, entraînant une disparition de certains métiers « entre deux » et appauvrissant de ce fait la classe moyenne.

De plus, ce phénomène de numérisation de l’économie étant général, il place les entreprises dans un nouveau contexte les obligeant à évoluer pour pérenniser leur activité. Avec l’augmentation des sites de partage, la robotisation et les changements de comportement consommateur, ce sont des postes voir des entreprises entières qui sont concernés. Aux acteurs du secteur IT donc, d’œuvrer à faire de la transition numérique, un atout pour notre Société.

Ainsi, le rapport du Conseil National du Numérique (CNNum), « Travail, Emploi, Numérique : les nouvelles trajectoires »  tente d’apporter des réponses à ces problématiques.

20 recommandations

Crédit photo : http://www.lemondeinformatique.fr

Le CNNum a établi des recommandations (voir document ci-dessus), visant à réduire les potentiels effets négatifs de la transition numérique. Ce rapport ambitionne également de protéger les travailleurs dépendants du numérique et de favoriser l’intégration de l’IT à tous les profils de personnes et d’entreprises.

Une action encore plus concrète maintenant, la reconversion par la formation aux métiers du numérique (cf : article). L’engouement ne faiblit pas avec l’action récente de Dell associé à Simplon, organisme de formation, et la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE) qui ont créé une école de formation aux métiers du numérique.

L’initiative Up To répond ainsi en partie aux problèmes soulevés plus haut. Oui, le numérique, comme tous vecteurs de changement, va créer une inadéquation entre les métiers disponibles et les offres du monde du travail. Pour y palier, ce dispositif propose d’assurer la reconversion de personnes à la recherche d’emploi aux métiers du développement. Des formations aux langages informatiques, aux techniques de codage, à l’univers du cloud, sont dispensées aux élèves ainsi que des cours plus classiques (orthographe, présentation orale, etc…). En association avec le pôle emploi, cette école est déjà parvenue à réunir une première promotion de 19 élèves âgés de 22 à 55 ans et à leur donner les clés nécessaires pour travailler dans le secteur IT. Située à Montpellier, on espère voir s’ouvrir d’autres écoles dans de ce genre en France !

Le secteur de l’IT dévoile de nombreuses possibilités, s’intégrant de ce fait rapidement à notre Société. Conséquence : celle-ci est en migration. Le challenge tient désormais à notre capacité d’adaptation et de faire de ce changement une opportunité.

Crédit photo : http://wisembly.com/