• #AGIT
  • #Eco-conception
  • #Livre blanc
  • #Numérique durable

L’AGIT nous conseille sur l’écoconception des services numériques !

À l’heure du développement accru des nouvelles technologies, des services numériques associés et des interrogations au sujet de leurs impacts sur l’environnement, l’Alliance Green IT (AGIT) a publié un livre blanc « L’écoconception des services numériques ». Décrit comme un mode d’emploi pour aider toute entreprise ou organisme souhaitant développer des services numériques, notre équipe vous en livre les grandes lignes :

Un service numérique répond à un besoin spécifique, il a une ou plusieurs fonctionnalités et des utilisateurs. Il est considéré comme l’association de :

  • d’équipements permettant de stocker, manipuler, afficher des octets (serveurs, terminaux, utilisateurs, box ADSL, etc.) ;
  • d’infrastructures qui hébergent et relient les équipements (réseaux opérateurs et centres de données notamment) ;
  • de plusieurs logiciels empilés les uns sur les autres, qui s’exécutent au-dessus des équipements ;
  • d’autres services numériques tiers éventuels.

Chaque service numérique, de par l’utilisation de matériel, de logiciel, nécessite des ressources et de l’énergie pour fonctionner sur l’ensemble des phases de son cycle de vie : extraction des ressources, fabrication, distribution, utilisation et fin de vie. Pour limiter les impacts des services numériques, une des solutions revient à appliquer le principe d’écoconception. L’AGIT, l’association qui réunit les acteurs du secteur IT engagés pour un numérique durable, nous en livre le concept en présentant, via son livre blanc, les points-clés d’une démarche d’écoconception de services numériques.

Pour une entreprise qui souhaiterait s’impliquer dans une démarche d’écoconception de ses services numériques, le livre blanc de l’AGIT commence par fournir les prérequis à intégrer pour pouvoir parler d’écoconception.

Ainsi, l’entreprise doit tout d’abord identifier l’utilité de son service numérique (par exemple : application permettant de trouver un restaurant) et de son utilité fonctionnelle.

Ensuite, elle ne doit négliger, pour son ou ses services numériques visés, aucun des impacts sur l’ensemble des étapes de son cycle de vie comprenant alors les équipements, les réseaux, etc. et doit définir des indicateurs environnementaux de référence.

Enfin, la réussite de la démarche d’écoconception dépend autant de l’entreprise que de ses parties prenantes qu’il est important d’intégrer ! En effet, consulter ces dernières permet de s’assurer la bonne prise en compte de l’ensemble des impacts, mais également de dégager des leviers d’action plus global pour mener à bien la démarche !

L’AGIT ne s’arrête pas là et offre également, via ce livre blanc, des exemples concrets d’entreprises qui permettront à toutes celles qui voudront se lancer de se projeter dans la démarche.

Dans une même mouvance que notre équipe EcoGuide IT avec son livre blanc « comment acheter son high-tech durable », l’AGIT souhaite apporter une réponse aux entreprises qui souhaitent limiter l’impact des technologies dans leur activité. Une démarche responsable et félicitée par notre équipe !

Pour télécharger le livre blanc : « écoconception des services numériques »

Crédit photo : http://ecoconception.insa-rennes.fr/