Le Green IT sur les écrans de la R&D

Les constructeurs IT investissent beaucoup de temps et de moyens en R&D (Recherche & Développement) pour être à la pointe de la technologie. L’EcoGuide IT fait le zoom sur deux de ces innovations qui ont croisées les intérêts du développement durable.

Nous traitons régulièrement des initiatives et innovations technologiques du secteur de l’IT responsable. Dernièrement, par exemple, nous vous parlions des batteries, un sujet récurrent, leur optimisation étant sujette à des innovations régulières (article ici ). Aujourd’hui, c’est une autre partie du téléphone qui a attiré l’attention des entreprises IT : l’écran.

Quel détenteur de smartphone n’a pas connu, une fois au moins, la mésaventure de l’écran fissuré et des coûts de réparation conséquents qui lui sont associés ?

Apple, dans sa course aux brevets, tente de répondre à la problématique ! La firme de Cupertino a récemment déposé un brevet pour un écran incassable. Ce procédé n’est pour le moment pas développé par la marque. L’idée, contre toute attente, ne concernerait pas un nouveau matériau ultrarésistant, mais un mécanisme qui se déclencherait automatiquement en cas de chute de votre smartphone.

D’un point de vue environnemental, ce procédé permettrait de réduire la production d’écran réservé aux réparations, constituant ainsi un gain de ressources. En effet, les iPhones ont, aujourd’hui, la particularité d’avoir un écran collé à la vitre. Cela a pour conséquence de rendre l’appareil quasiment irréparable en cas de fissure, favorisant le remplacement prématuré de l’appareil. Grace à cette technologie d’écran la durée de vie des équipements s’allongerait probablement. À voir maintenant si le géant se décidera à développer la solution !

Toujours pour les écrans, les innovations se développent également du côté des composants. Une équipe de chercheurs de l’Université du Missouri, travaillent sur les substances organiques permettant de fabriquer un écran … biodégradable ! En étudiant des structures comme les peptides ou les protéines, combinées avec un polymère bleu, les chercheurs ont démontré la possible application de cette technique dans les écrans.

Des semi-conducteurs organiques ? Une innovation pouvant s’avérer très utile et apportant également un élément de solution aux problématiques des e-déchets, chaque année plus nombreux. En 2014, sur les 42 milliards de kilos de Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques (DEEE) produits, seuls 15% ont été amenés dans des circuits de recyclage ou détruits. La non-prise en charge des DEEE est un problème environnemental non négligeable. En effet, les substances chimiques contenues dans les appareils électroniques sont nocives pour la santé et sont préjudiciables à l’environnement causant des pollutions de l’eau et de la terre. Enfin, les matières utilisées à la confection d’un écran sont en partie des ressources limitées, il serait bon de les économiser !

Le Green IT dynamise le secteur des nouvelles technologies qui s’investit davantage vers une démarche responsable. Nous sommes, néanmoins, encore loin du compte mais une chose est sûre, la concurrence fait rage et les entreprises IT cherchent à innover en permanence. Comme les exemples cités précédemment, espérons que les solutions à venir serviront également les intérêts du développement durable.

Sources :
© http://www.zdnet.fr/actualites/ecran-incassable-pour-smartphone-apple-depose-un-brevet-motorola-a-le-sien-39827288.htm
© http://www.environmentalleader.com/2015/10/26/are-biodegradable-iphone-displays-next/