Le marché des tablettes peine…sauf pour le low-cost !

Après des débuts tonitruants, le marché des tablettes subit un coup d’arrêt dans le volume de ses ventes pour l’année 2015. Apple et Samsung se partagent toujours le haut du classement, mais le vent semble tourner en faveur de tablettes plus accessibles en termes de prix.

Leaders du secteur des tablettes, Apple et Samsung se partagent près de la moitié des parts de ce marché avec respectivement 29,2% et 20,3%. Face à ce constat, les deux géants de l’IT semblent dicter la marche à suivre et dominer le secteur, c’était sans compter sur une toute autre volonté des acheteurs qui commencent à se détourner de ce type de hardware. En effet, selon TrendForce, en 2015, il faudra compter sur une baisse de 14,9% du nombre de tablettes vendues dans le monde par rapport à 2014.

Toutefois, cette baisse n’est pas toujours le signe d’un échec. Contrairement à Apple et Samsung dont le positionnement stagne quelque peu (une légère hausse pour le premier et une sensible baisse pour le second), d’autres constructeurs s’affirment et commencent à se révéler compétitifs. Lenovo et Asus ont ainsi connu une forte croissance de leurs ventes à raison de +29% pour le géant chinois et +40% pour le taïwanais. Bien qu’inférieurs à Apple et Samsung en termes de parts de marché, de tels chiffres augurent des perspectives enviables pour ces challengers.

Outre ces changements de volumes de ventes et parts de marché, le prix moyen par tablette est aussi un indicateur révélateur des prochaines tendances du secteur. Le cabinet GFK a récemment dévoilé un graphique montrant l’évolution des prix en France sur les quatre dernières années et la tendance est claire : leur prix baisse ! Pour un prix moyen aux alentours de 550€ en 2010, celui-ci a chuté à 203€ en 2014, soit une baisse de 62%. D’après le cabinet, cela s’expliquerait par l’arrivée sur le marché des tablettes à moins de 100€ qui ont représenté en 2014, 34% des ventes du secteur (+10 points de pourcentage par rapport à 2013). Moins cher, ce type d’équipement a le mérite de faciliter l’accès aux nouvelles technologies, sans pour autant sacrifier l’expérience d’utilisation. Ce dont Amazon semble vouloir profiter avec le lancement très probable d’une tablette low-cost Kindle Fire…à 50$ (environ 44€), en plus d’une gamme déjà bon marché avec l’actuelle Fire HD 6 à 99€. La marque prend ainsi clairement à contre-pied les ténors du secteur comme Apple et le lancement de son nouvel iPad Pro encore plus performant et donc certainement plus cher. D’après TrendForce, de manière globale les tablettes low-cost sous Android pourraient dépasser Apple en termes de volumes de ventes durant le deuxième semestre de 2015, un pari que beaucoup assurent gagnant pour la firme de Jeff Bezos.

Nous pourrions être en train d’assister à une évolution du marché des tablettes où les consommateurs rationalisent leur achat en cherchant plus à satisfaire et compléter leur besoin technologique plutôt que de suivre une tendance marketing. L’arrivée de tablettes bon marché favorisera également leur accès à une population aux revenus plus modestes, ce qui est bénéfique sur le plan social. Sur le plan environnemental, si cela devait relancer le marché des tablettes sur un même scénario que celui des smartphones, espérons que ce type de bien bénéficiera de filières de retraitement fiables et établies qui pourront éviter la perte de ressources utilisées dans la production croissante de ce type d’hardware.

Sources :
© http://www.silicon.fr/tablettes-marche-baisse-low-cost-hausse-125007.html
© http://www.itespresso.fr/amazon-lancerait-tablette-kindle-fire-vraiment-low-cost-106850.html
© http://www.zdnet.fr/actualites/chiffres-cles-le-marche-des-tablettes-39789571.htm