Le Mobile World Congress 2015 : vitrine mondiale de smartphones plus Green ?

Depuis le 2 mars et jusqu’à demain, le Mobile World Congress 2015 se tient à Barcelone. Les constructeurs enchaînent les annonces de produits innovants, mais se sont-ils orientés vers une stratégie de Green IT ?

L’association GSMA organise annuellement, depuis 2007, le Mobile World Congress. Durant cet évènement, cette association qui regroupe 850 opérateurs de téléphonie mobile à travers le monde entier, permet aux industriels du secteur de présenter leurs derniers produits et les innovations qui les accompagnent.

Ainsi, les principales entreprises commercialisant des smartphones ont pu exposer à ce congrès les nouveautés de leurs gammes. À l’instar de Samsung qui a présenté sa dernière génération de smartphone haut de gamme, les Galaxy S6 et S6 Edge (dont les bords sont incurvés), concurrents directs des iPhone 6 et 6 Plus d’Apple, ou bien du chinois ZTE qui a profité de l’évènement pour présenter son smartphone, le Grand S3 ou de Microsoft, concrétisant le renouvellement de son offre de milieu de gamme avec les Lumia 640 (5’’) et Lumia 640 XL (5,7’’).

Face à ces annonces pouvant hérisser le poil des tenants de la lutte contre l’obsolescence programmée, pratique qui poussent certains consommateurs à changer de smartphone tous les ans, le partenaire de Google, Yezz, était aussi présent. Ce dernier a exposé différents modules qui composeront le futur smartphone modulable du géant d’internet, terminal mieux connu sous le nom de projet ARA. Le but voulu par la firme de Mountain View est de proposer un smartphone « en kit » où le consommateur aurait le choix des composants qui l’équiperont (processeur, capacité audio, batterie entre autres). Un projet favorisant la longévité du téléphone qui peut ainsi être aisément réparé lorsqu’un module ne fonctionne plus. Son prix, modulable lui aussi (50 à 299 dollars), le rend également accessible à un large public (cf. article ).

Mais le MWC a aussi pour vocation d’offrir une vitrine de choix pour l’officialisation des technologies qui équiperont prochainement ce type de terminal mobile. Entre les annonces attendues et les surprises, certaines entreprises ont présenté des nouveautés allant dans le sens de la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises de l’IT.

Ainsi, les constructeurs Huawei et LG ont respectivement annoncé le lancement prochain de la Huawei Watch et de la G Watch Urbane 4G, faisant écho à Apple avec son Apple Watch dont la sortie devrait avoir lieu courant 2015. Alors que de son côté, l’entreprise Samsung, a présenté son système de paiement mobile : Samsung Pay, basé sur une technologie brevetée dont elle est propriétaire et baptisée « Magnetic Secure Transmission ». Similaire à Apple Pay, le paiement s’appuie sur un système de tokens (ou jetons), ce qui permet d’éviter le stockage des données bancaires du propriétaire du smartphone sur son terminal mobile et aussi sur les serveurs de la marque. Ces mesures de sécurité faisant écho aux craintes dont fait l’objet la technologie NFC concernant le risque de vols de données bancaires (cf. article pour plus d’informations sur cette technologie).

Du point de vue des OS mobiles, Mozilla a fait savoir lors du MWC qu’il entendait développer le déploiement de son Firefox OS à de nouveaux appareils d’entrée de gamme et ce, dès 2016. En effet, pour le moment la marque n’est présente que sur le marché indien avec l’OS équipant le Cloud FX d’Intex à 1999 roupies (25€). Cela ne devrait toutefois pas durer car la société française Orange, présente à l’international, compte proposer le smartphone « Kilf » d’Alcatel équipé du système d’exploitation de Mozilla en l’implantant sur 13 marchés dont l’Égypte, la Tunisie et le Kenya entre autres. Ce terminal pouvant se connecter à la 3G (contrairement au Cloud FX qui se cantonnait à la 2G), proposera également une double-SIM, un processeur Media Tek ainsi qu’un slot micro-SD. D’autres accords ont déjà été entérinés avec l’opérateur japonais KDDI, l’américain Verizon et l’espagnol Telefonica et devraient donc continuer le déploiement de smartphones à bas prix sur les marchés émergents (cf. article ) tout en améliorant les fonctionnalités (4G, applications, etc.). Pour le moment, 40 pays sont concernés pour 17 smartphones qui se verront équipés du Firefox OS. L’offre de ce type de smartphone étant une véritable aubaine sociale permettant de lutter contre la fracture numérique encore très importante dans certaines zones de ces pays émergents.

Toujours dans l’équipement technique des smartphones, l’entreprise américaine Qualcomm a présenté son nouveau processeur haut de gamme : le Snapdragon 820, qui sera équipé de cœurs « Kryo » ayant une capacité de 64-bits. Successeur de l’architecture « Krait », ils seront gravés en 20nm ou 14nm grâce la technologie FinFET (Samsung et GlobalFoundries en seront les fondeurs), ce qui devrait présager une sobriété énergétique très appréciable. Toutefois, la firme n’a pas donné plus d’indications pour le moment mais elle a indirectement confirmé l’absence de la technologie ARM, le Cortex-A72, dans ce prochain processeur.

À ce propos, nous vous parlions le mois dernier (cf. article ) de cette technologie ARM annoncée comme très performante et sobre énergétiquement. Le fondeur taïwanais TSMC promet en effet un processeur 1,8 fois plus puissant que son prédécesseur (le Cortex-A57) pour une consommation 40 à 60% moindre. Et bien ce sera l’entreprise de semi-conducteurs Media Tek qui, comme elle l’a annoncé lors du MWC, aura la primauté de proposer un SoC (système sur une puce) dont TSMC se chargera de graver la puce en 16nm à partir des plans d’ARM. Selon Media Tek, ce nouveau SoC A72, immatriculé MT8173, proposera une fréquence de 2,4GHz. En tout cas il est déjà certain qu’il s’agira d’un processeur quad-core configuré en big.LITTLE « HMP », c’est-à-dire qu’il permettra que les 2 paires de cœurs Cortex-A72 et A53 fonctionnent simultanément.

Cette année, le Mobile World Congress ne déroge pas à la règle d’être une vitrine des dernières innovations relatives aux smartphones, force est de constater que les projets développant « l’IT for Green » rencontrent leurs publics, qu’ils soient offreurs ou demandeurs. Espérons qu’ils se pérennisent, à l’instar de Mozilla qui conquiert tout doucement mais sûrement les marchés émergents grâce à son OS mobile ou du projet ARA de Google qui se veut accessible et durable.

(Pour avoir l’ensemble des annonces : cliquez ici )

Sources :
© http://www.cnetfrance.fr/news/mwc-mediatek-passe-au-arm-cortex-a72-pour-monter-a-24-ghz-39815654.htm
© http://www.nextinpact.com/news/93174-mwc-2015-que-faut-il-en-attendre-les-conferences-a-suivre.htm?utm_source=NXi_News_letter&utm_medium=top_2&utm_campaign=nextinpact
© http://www.01net.com/editorial/647507/mwc-2015-qualcomm-devoile-une-technologie-biometrique-par-ultrasons/
© http://www.01net.com/editorial/647491/mwc-2015-samsung-pay-l-offre-de-paiement-universelle-qui-veut-ruiner-apple-pay/
© http://www.01net.com/editorial/647368/mwc-2015-firefox-os-a-la-conquete-des-pays-emergents/
© http://www.lesmobiles.com/actualite/17034-qualcomm-snapdragon-820-le-messie-est-il-enfin-annonce-mwc-2015.html
© http://www.zdnet.fr/actualites/mwc-2015-ara-yezz-devoile-les-modules-du-smartphone-en-kit-de-google-39815750.htm