• #Compétence
  • #Développeur
  • #Echange
  • #Formation
  • #International

Le partage des compétences IT : un lien grandissant entre pays!

Internet et le développement des nouvelles technologies ont entraîné une augmentation des échanges d’expériences et de compétences. Les nouvelles technologies sont devenues un levier de communication, leur place dans l’économie mondiale favorisant ce phénomène. Mais concrètement comment s’illustrent ces relations ?

Ce partage des compétences se distingue par exemple par le départ de français pour d’autres pays afin d’y lancer leur projet et de faire profiter de leurs compétences à l’autre bout du monde. C’est le cas de ces français partis aux Etats-Unis, plus précisément à la Silicon Valley : au cœur de l’high tech !

Julien Barbier, Rudy Rigot et Sylvain Kalache viennent en effet de créer l’Holberton School, en référence à Betty Holberton. L’école entend former des développeurs, quels que soient leur profil et niveau d’étude.

Leur initiative est partie du constat du manque de développeurs au sein de la Silicon Valley. De ce fait, ces trois jeunes français comptent apporter leurs expérience et compétences à des jeunes ou moins jeunes développeurs américains , mais aussi tenter d’offrir une représentation plus variée du milieu, en proposant un recrutement basé sur « le talent et la motivation ». En effet, cette école est ouverte aux développeurs avec ou sans diplôme et le cursus est gratuit !

Le programme se base sur les techniques d’apprentissage du métier en France et promeut un cursus dans lequel l’apprentissage par les pairs et la réalisation de projet sont au centre. Les enseignements sont variés et visent à former des développeurs multi-compétences de haut niveau. La première promotion a débuté ses cours le 22 Janvier 2016 et le processus d’admission pour la prochaine promotion a débuté le 31 Mars.

holberton-logo

Ces trois jeunes français n’en sont pas à leur première initiative de relations IT inter-nations. En effet, ils sont déjà à l’origine de While42 : un réseau mondial d’ingénieurs français crée en 2012. While42 permet de rassembler les ingénieurs français et organise des « meetup », des ateliers de rencontres et d’échange. Le trio est également à l’initiative du site TechMeAbroad [les nouvelles technologies à l’étranger], qui met en relation les entreprises IT avec des candidats qui souhaitent partir à l’étranger.

Un autre exemple de la hausse de ces échanges, les relations que la France noue avec une autre pointure du secteur : Israël, haut lieu des nouvelles technologies, également connu comme la « start-up nation » [pays de la start-up].

La troisième édition de la Journée de l’innovation France-Israël, qui s’est tenue jeudi dernier, a notamment été l’occasion pour les deux pays de travailler sur la mise en place de possibles partenariats afin que chacun puisse profiter des compétences de l’autre.

En effet, l’évolution permanente du secteur IT oblige les entreprises à innover toujours plus. Créer des partenariats est donc souvent une solution envisagée afin de partager les compétences et de mener des projets à la hauteur des attentes de la Société. Dans le contexte actuel, où la prise en compte des enjeux environnementaux et sociaux par les entreprises est de plus en plus observée, ces partenariats permettent aux entreprises et aux gouvernements d’élargir leur champ du possible.

Ces initiatives permettent de créer un réseau mondial et de partager d’avantage les compétences et les expériences IT. N’est-ce pas l’un des rôles du monde connecté et des technologies après tout ?

Crédit photo : http://www.waterfront-properties.com/images/international-marketing_400.png