Le recyclage : un avantage économique non négligeable pour l’IT

L’économie circulaire entend assimiler au maximum les équipements devenus déchet, dans le cycle de vie de nouveaux produits. Le recyclage des produits IT devient donc une partie du processus auquel doivent se confronter les entreprises IT. Une nécessité mais aussi un avantage économique notable pour l’industrie électronique !

Parler de l’utilité du recyclage d’un point de vue environnemental est bien sûr essentiel. Mais adapter son discours au public est également un précieux moyen de permettre une prise de conscience plus rapide. C’est dans ce but que Trucost, société spécialisée dans la dépendance au capital naturel, précédemment a, à la demande de Green Electronic Council (GEC) publié son rapport. Celui-ci met en avant les avantages financiers (et environnementaux) de la mise en place de l’économie circulaire dans le secteur de l’IT.

Lorsque l’on part du constat rapporté dans un article du label EPEAT : « l’industrie des ordinateurs et de l’électronique rapporte près de 3 milliards de dollars de recettes. », la question de l’impact environnemental d’une telle industrie se pose.

Le secteur de l’industrie électronique travaille donc à la réduction de ses impacts, à travers notamment l’obtention de certification, permettant de répondre à certaines exigences environnementales. Cependant, bien qu’il faille reconnaître cet effort, il n’est, le plus souvent, pas synonyme d’un engagement global de la part des entreprises IT.

Aussi, c’est pour éclairer le sujet que, dans le cadre de la première conférence à but non lucratif « Emerging Green », le Green Electronic Council a engagé ses parties prenantes dans une discussion sur le prix environnemental engendré par l’activité des firmes IT.

Le rapport de Trucost (traduction littérale : le vrai prix) tente ainsi de mettre en lumière l’importance de la promotion de l’économie circulaire dans l’ensemble du secteur IT en utilisant des chiffres parlants. En effet, l’étude met en avant le gain financier réel pour les entreprises à recycler les matières premières utilisées dans la fabrication des produits IT. On apprend ainsi que, « recycler 15% d’or, d’argent et 5% de Platinum des produits électroniques rapporte jusqu’à 2 milliards (…) mais accroitre le taux de recyclage aux 100% augmente les bénéfices de 12 milliards ! »

Au vu de ces chiffres, le sujet du recyclage se doit d’être une préoccupation première. De plus lorsque l’on sait que 70% de nos déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) partent dans la nature (source ici ), on perçoit l’ampleur de la tâche ainsi que les opportunités associées !

En adoptant un programme de certification ou de labellisation (EPEAT, TCO, etc.) l’industrie IT réduit de manière importante son impact, mais le chemin vers une économie circulaire globale est encore long. La découverte de ces nouveaux avantages poussera certainement les entreprises du secteur à voir d’un nouvel œil le développement durable et notamment l’économie circulaire.