Le site web que vous consultez est-il green ?

Pour faire prendre conscience aux utilisateurs de l’impact environnemental des sites internet, le Green Code Lab annonce une nouvelle version de sa labellisation Web Energy Archive (WEA).

Depuis 2012, le projet Web Energy Archive (WEA) lancé par l’association Green Code Lab a permis de mesurer plus de 600 sites depuis fin 2012. Les résultats sont impressionnants : « les 100 sites les plus consultés en France consomment en un an autant d’électricité que 25 400 foyers ». Cependant ces données ne prennent en compte que la consommation utilisateur des sites. Afin d’être plus pertinente, la nouvelle version essaiera de prendre en considération la consommation électrique liée aux réseaux et aux centres de données.

Ce label sera très similaire aux étiquettes énergétiques que l’on retrouve sur les appareils électroménagers avec un système de notation de A à G. Concrètement, WEA calcule la consommation énergétique des sites web dans les quarante secondes à compter du lancement de la page. Car c’est pendant ce court lapse de temps que les sites contactent plusieurs serveurs par seconde et engendrent une dépense énergétique plus ou moins conséquente.

Suite à ce diagnostic, les sites seront libres d’afficher ou non leur résultat. Cette action menée par le Green Code Lab a pour vocation la sensibilisation des utilisateurs à l’impact environnemental de leurs comportements web. Il est difficile de communiquer sur le gaspillage énergétique des sites car il s’agit d’une problématique qui parle peu au grand public. Comme le souligne l’association, « l’idée selon laquelle surfer laisse une empreinte environnementales n’est pas bien ancrée. Par exemple, la consommation électrique des centres de stockage de données intéresse peu l’internaute, alors que ces centres peuvent être énergivores et parfois localisés dans des pays utilisant une électricité issue d’une source polluante telle que les centrales à charbon. »

Le système de notation WEA constitue donc une très bonne base de travail pour les développeurs souhaitant créer de manière efficiente et responsable leurs sites. La problématique actuelle consiste à déterminer les besoins réels et de coder en conséquence tout en gardant à l’esprit que la réduction de l’empreinte environnementale des sites passera inévitablement par une sobriété fonctionnelle de ses widgets et autres applications.

© www.actu-environnement.com