Lenovo étend sa gamme de PC low-cost ! …mais exclusivement sur le marché nord-américain

Après une année 2014 couronnée de succès pour les Chromebooks dans le milieu éducatif, Lenovo s’attaque maintenant avec son produit à un tout autre segment, celui des professionnels.

Leader du marché des PC Fixes depuis début 2013 avec aujourd’hui 18,9% de parts de marché contre 17,3% pour le dauphin américain HP (Source ZDNet ), Lenovo a su prendre en marche le train des Chromebox lorsque l’année dernière, celles-ci se sont multipliées sur le marché de l’éducation qui a été le principal bénéficiaire de cet engouement.

Lors d’un précédent article ( ici ) nous vous parlions de constructeurs tels qu’Acer, HP ou bien Dell qui ont chacun lancé ou préparé courant 2014, leur gamme de PC Portables et/ou de tablettes destinés au milieu de l’éducation et avec des prix d’accroche accessibles allant de 200 à 400$ (soit 180 à 379€). Il n’avait pas fallu longtemps à Lenovo pour s’inviter sur ce marché en lançant sa propre gamme composée de deux ordinateurs portables, les N20 et N20p, pourvus du système d’exploitation cloud et web de Google, le Chrome OS. Là aussi destiné au marché éducatif, le prix était tout aussi similaire à la concurrence avec 279$ (240€) pour le N20 et 329$ (285€) pour le N20p.

En tant que constructeur apte à détrôner l’indéboulonnable HP de son fauteuil de leader du marché des PC Fixes, Lenovo a fait le choix d’étendre l’utilisation de Chrome OS à ce type d’équipement avec pour intention de vendre aux professionnels une unité centrale low-cost. En effet, dès juin c’est le ThinkCentre Chromebox Tiny qui sera lancé sur le marché. Dans la même mouture que les Chromebox N20 et N20p, le système d’exploitation reste le Chrome OS et le prix attractif avec moins de 200$ (180€). Attention toutefois à ne pas donner à Lenovo la primauté de la conception d’une Chromebox, dès 2012 Samsung avait sorti la sienne et pas plus tard que l’année dernière, c’est Asus qui a lancé sur le marché son unité centrale low cost à un prix de lancement de 179$ (160€).

La nouveauté apportée par le géant chinois est le Chrome OS installé dans son ThinkCentre conférant à ce PC un statut de client léger nouvelle génération grâce à un stockage via le Cloud (ce qui n’est pas le cas des Chromebox Asus et Samsung). Niveau caractéristiques techniques, la marque n’a pas encore communiqué quelle puce équipera le hardware, ni la capacité de la mémoire flash ou la taille de la RAM. Ce qui est sûr pour le moment ce sont les dimensions et le poids. En effet, le boîtier se veut compact (183 x 36 x 178mm) et léger avec moins de 1kg. Autre nouveauté, Lenovo permet le couplage de sa Chromebox à un écran de 23 pouces baptisé Tiny-in-One spécialement conçu à cet effet et lui aussi à un prix low cost : 79$ (72€).

Toutefois, le bémol cité pour les Chromebooks de la marque subsiste encore là puisque Lenovo n’entend pas pour le moment étendre l’offre au-delà du marché américain. Ce qui est regrettable, en effet autant pour les Chromebooks N20 et N20p que la ThinkCentre Chromebox Tiny et son écran, bien des pays auraient tout intérêt à bénéficier du prix attractif de ces équipements. D’autant plus que l’extension au secteur professionnel pour le PC Fixe, offrirait des perspectives d’affaires à des professionnels de pays émergents cherchant à se développer sans qu’il leur soit nécessaire de mettre le prix fort pour s’équiper.

Espérons que Lenovo révise rapidement sa stratégie commerciale et étende l’accessibilité de ses produits à l’ensemble du globe !

Sources :
© http://www.silicon.fr/lenovo-decline-thincentre-tiny-chrome-os-115164.html
© http://www.silicon.fr/lenovo-lance-chromebooks-marche-educatif-94156.html
© http://www.zdnet.fr/actualites/chiffres-cles-le-marche-des-pc-39380521.htm
© http://www.itespresso.fr/chromebox-asus-lance-pc-bureau-chrome-os-72416.html
© http://www.cnetfrance.fr/news/chromebox-le-premier-pc-de-bureau-sous-chrome-os-signe-samsung-39772294.htm