Les applications mobiles, nouvelles cibles des fraudes

Une récente étude de la société Forensiq met en avant le nombre élevé de fraudes publicitaires passant via les applications mobiles. Ces dernières en quantité considérable et largement présentes sur tous les smartphones sont un nouveau canal d’action pour les cyber-délinquants !

Ce sujet s’inscrit dans la continuité de l’article sur la sécurisation de nos smartphones, où nous évoquions les problématiques de sécurité des données et la prise de conscience des constructeurs IT, ceux-ci ayant commencé à développer des terminaux mobiles sécurisés. Voici, un autre sujet qui touche ces mêmes utilisateurs de smartphones : les publicités frauduleuses.

L’entreprise Forensiq, spécialisée dans la détection de fraude pour les publicités en ligne, offre à ses clients des outils pour détecter et bloquer les fraudes. La société révèle ainsi dans son étude intitulée « mobile device hijacking » (détournement du smartphone) qu’il existe plus de 5000 applications Android et IOS concernées par ces fraudes publicitaires.

Ces arnaques fonctionnent sur un principe simple. Les cyber-délinquants, des développeurs d’applications mobiles peu scrupuleux, s’arrangent pour masquer les publicités aux utilisateurs sur l’application en fonctionnement. De cette manière, l’utilisateur paie la présence de la publicité sans même s’en rendre compte et sans avoir la possibilité de la stopper.

Selon les chiffres donnés par Forensiq dans son rapport, 700 publicités invisibles sont recensées par heure sur différentes applications entraînant des effets indésirables pour les usagers. En effet, la présence de ces publicités ralentit la performance générale du téléphone et influe sur la batterie du device. Ainsi, chaque application dissimulant des publicités voit sa consommation augmenter, cela peut aller jusqu’à 2GB par jour par application. Cette hausse de consommation touche directement les utilisateurs en réduisant leurs forfaits data. Ces publicités ont également un impact sur la quantité de bande passante disponible et entraînent un encombrement du réseau. Enfin, ces fraudes rendent également le consommateur plus méfiant et renforcent un sentiment d’insécurité grandissant.

Les utilisateurs ne sont néanmoins pas les seuls à subir les conséquences de ces arnaques. Les annonceurs eux-mêmes tels que Microsoft, Amazon, Unilever ou Coca-Cola sont touchés. En effet, des publicités de ces marques ont été utilisées de manière frauduleuse sur certaines applications. Les cyber-délinquants détournent les publicités de ces grandes enseignes et en tirent les bénéfices. C’est ainsi, qu’environ 850 millions de dollars ont été dépensés par des annonceurs pour des publicités invisibles et qui ne leur rapporteront aucun bénéfice !

Afin d’enrayer cette pratique, les annonceurs et les entreprises IT responsables de la mise en ligne d’application se doivent d’agir. En effet, tous les systèmes d’exploitation sont infectés par les fraudes, même si Forensiq note des écarts. Le rapport évoque une présence de fraude trois fois plus importante sur l’OS de Google que sur celui d’Apple. Sur un total de 10 503 applications pour Android, 27,20% d’entre elles ont été signalées contre 9 007 soit 9,99% signalées pour les applications IPhone. Cela s’explique par une vérification accrue des applications avant leur mise en ligne par la firme de Cupertino, plus vigilante à ce sujet que son concurrent.

Les entreprises IT doivent redoubler de vigilance concernant le développement des applications, leur provenance et leur commercialisation. Les firmes IT ont une responsabilité morale envers leurs utilisateurs qui en achetant leur device paient la technologie mais également le service et la garantie de qualité associés à chaque système d’exploitation.

Sources :
© http://www.silicon.fr/fraude-pubs-cachees-plus-de-5000-applications-mobiles-122571.html
© http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/Smartphones-ralentis-par-des-pubs-invisibles-29218256
© http://www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/clics-inutiles-publicite-mobile-1012.shtml
© http://www.zdnet.fr/actualites/la-fraude-publicitaire-in-app-risque-d-atteindre-1-milliard-de-dollars-en-2015-39822980.htm
© http://www.silicon.fr/des-applications-frauduleuses-sinfiltrent-sur-lapp-store-dapple-103353.html