• #AGIT
  • #ecogestes
  • #GreenIT

Les entreprises françaises sont-elles en phase avec le Green IT ?

Deux années après la première version, l’Alliance Green IT (AGIT) a publié la 2e édition de son « Baromètre des pratiques Green IT des entreprises en France ». Cette fois-ci, ce sont 559 entreprises qui ont répondu à l’enquête de l’association et permettent ainsi de suivre l’évolution de leurs pratiques en matière de Green IT. Les entreprises hexagonales semblent-elles se lancer dans une telle démarche ? Verdict.

En septembre 2015, le premier baromètre de l’AGIT avait permis de dresser un constat de l’implication des entreprises françaises dans une démarche Green IT parmi 8 thématiques observées (illustration ci-dessous). À l’époque, nous avions conclu que l’implication des entreprises laissait espérer qu’elles s’impliquent davantage, au vu de leurs marges de manœuvre dans chaque domaine. C’est donc avec intérêt que nous attendions l’édition 2017 de son « Baromètre des pratiques Green IT des entreprises en France ». Afin d’assurer une continuité et une comparaison avec la précédente édition, l’AGIT a publié la nouvelle édition du Baromètre fin novembre, en conservant les 8 thématiques observées réparties en 27 indicateurs. Alors que 89 entreprises avaient participé à l’enquête en 2015, on en dénombre 559 pour l’édition de 2017, avec le même panel issu de Directions Générales et Développement Durable et de Responsables informatiques.

Crédit photo : Alliance Green IT

De 2015 à 2017, les chiffres passent de 21 à 24% pour la part de Directions et de Responsables intégrant le Green IT dans la stratégie de leur entreprise. À la lumière de ces évolutions, nous constatons que cette démarche, en tant que composante de la stratégie d’une entreprise, approche doucement le quart des répondants du panel.

Au sujet des écogestes informatiques, nous assistons à une hausse notable de 14 à 88% d’entreprises mettant en place des programmes de sensibilisation de leurs collaborateurs pour leur usage du matériel IT. Un signe encourageant au vu des marges de manœuvre possibles lors de cette phase du cycle de vie des équipements informatiques.

Sur un aspect plus technique, ce sont 92% des entreprises qui ne connaissent pas le Power Usage Effectiveness (PUE) de leur datacenter. L’AGIT souligne ainsi un fait intéressant selon lequel les entreprises semblent davantage à l’aise avec des actions plus simples à mettre en place, tels que les écogestes, plutôt qu’avec des mesures assez techniques. L’association nuance tout de même en précisant que le but du baromètre est justement de remédier à ce genre de situation.

24% des entreprises ont inscrit le Green IT dans leur stratégie, mais seules 9% ont décliné une telle démarche en plan d’actions. AGIT

De la sorte, le recyclage des consommables des systèmes d’impressions (papiers et cartouches) bénéficie de cette évolution positive en passant d’un peu moins de 50% à 71% d’entreprises qui recyclent leurs cartouches et 78% leurs papiers. En termes d’économie d’énergie du système d’exploitation, la part d’entreprises mettant en place une telle stratégie passe de 10 à 52%, bien que 63% des répondants ne connaissent pas la consommation de leur parc de postes de travail.

Du côté de l’achat IT, le pourcentage d’entreprises n’achetant pas de matériels éco-labellisés représente 90% du total (58% de « Je ne sais pas » et 32% de Non), cela montre qu’il existe une forte méconnaissance des labels permettant de sélectionner des équipements informatiques à moindre impact environnemental.

Ceci dit, nous observons un signe encourageant, une part de 41% des entreprises prend en compte l’allongement de la durée de vie des équipements IT. Pourtant, elles sont 65% à ne pas acheter de matériels reconditionnés ou d’occasion alors qu’il s’agit d’une action efficace pour assurer la longévité du matériel IT. Dans la mesure où les enjeux en termes de réduction des impacts environnementaux et sociaux sont importants, espérons que ce chiffre sera appelé à baisser dans les années à venir.

L’AGIT délivre un baromètre révélateur de véritables tendances en termes d’application de démarches Green IT dans les entreprises françaises. Ainsi, nous constatons que les écogestes constituent une solution prisée de ces structures, à l’inverse d’aspects plus techniques tels que les datacenters ou encore l’achat IT responsable. Ainsi, il reste à voir la façon dont les indicateurs pris en compte par le baromètre de l’AGIT évolueront dans les années à venir.

Si vous faites partie de ces 65% d’entreprises n’achetant pas de produits éco-labellisés ou reconditionnés, n’hésitez pas à consulter le livre blanc « Comment acheter son high-tech durable ? » de l’EcoGuide IT, vous pourrez y découvrir les différents enjeux environnementaux et sociaux relatifs à cette étape, et celles antérieures, de la vie de nos chers équipements informatiques !

Pour consulter l’intégralité du Baromètre de l’AGIT, cliquez ici !

Aymeric De Wispelaere

Crédit photo : AGIT