• #ces2018
  • #Datacenter
  • #Innovation
  • #itforgreen
  • #lafrenchtech
  • #securitedesdonnees

Les innovations à retenir du CES 2018

Le CES de Las Vegas a pris fin vendredi dernier et a su tenir ses promesses en termes d’innovations. Les grands constructeurs ont présenté de nouveaux matériels et les startups ont su étonner par leurs inventions. Et cerise sur le gâteau, une partie de ces innovations répond à des enjeux de développement durable. Petit florilège des objets IT for Green de La French Tech.

Lorsque maison connectée rime avec économies d’énergie :

Les innovations IT font la part belle aux bâtiments connectés. La French Tech s’attaque ainsi au chauffage et au gaspillage d’énergie. Lancey Energy Storage propose par exemple un radiateur électrique connecté capable de stocker l’énergie et de l’utiliser lorsque cela est nécessaire. Doté d’Intelligence Artificielle (IA), il apprend à connaître les habitudes des habitants et adapte les plages horaires de chauffe. Ce système permettrait de réduire de 50 % la consommation énergétique, certainement une des raisons pour laquelle la startup s’est vue remettre un prix « Best Innovation Award ».

L’assistant personnel en Open Source et Made In France :

Le marché des assistants personnels a triplé aux Etats-Unis en 2017 avec 25 millions d’objets vendus, et la croissance se poursuivra en 2018 selon une prévision de vente s’élevant à 36 millions de produits. Les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) exploitent depuis plusieurs années le filon, que cela soit l’Amazon Echo, la Google Home ou prochainement, le HomePod d’Apple. La startup française Linagora apporte une touche IT for Green notable avec LinTo, un assistant personnel basé sur l’Open Source. Sa conception « ouverte » lui permet de s’intégrer dans n’importe quel système tout en gardant son indépendance face aux GAFAM. De plus, il offre la possibilité aux développeurs d’étendre les capacités de LinTo à leur guise et de les partager . Un produit idéal pour permettre à chacun d’accéder au meilleur du numérique, mission que l’entreprise s’est donnée.

Crédit photo : Linagora

Un datacenter chez soi, pour des données sécurisées :

En ces temps où les failles de sécurité entraînent des vols de données, le stockage dans des grands datacenters peut paraître risqué. La LOLA box tend à répondre à cet enjeu en proposant de stocker ses propres données chez soi. La boîte en question est écoconçue et consomme moins d’énergie que les datacenters standards, pour un service équivalent. De plus, elle fonctionne sur le modèle de l’économie collaborative, notamment en proposant d’héberger les données d’entreprises en échange d’une rémunération pouvant atteindre 50€ par mois. Le compte du particulier est protégé par un système de double authentification et son contenu est chiffré, pour garantir un maximum de sécurité.

La e-santé , un pilier de l’IT for Green :

Comme prévu, la santé et le bien-être ont occupé un espace physique et médiatique important lors du salon. Les objets IT dédiés au sommeil, à la protection de l’ouïe, ou encore à l’auto hypnose qui visent à améliorer le quotidien se multiplient. Les maladies chroniques sont également un sujet auquel s’adressent des inventions telles que Diabeloop. Il s’agit d’un pancréas artificiel permettant de vivre avec moins de difficultés le diabète de type 1. Son objectif est d’améliorer la régulation de la glycémie en reproduisant le rôle du pancréas. En parallèle, l’organe factice connecté transmet les données récoltées quotidiennement au praticien en charge du patient. Rien qu’en France, cette innovation pourrait améliorer le quotidien de 200 000 diabétiques.

Crédit photo : code-brew

Le CES 2018 s’achève sur une note IT for Green très positive. La French Tech a une fois de plus, légitimée sa place au sein de ce salon et il y a fort à parier qu’elle sera à nouveau de la partie en 2019. Un début d’année prometteur en somme, où l’IT prouve qu’il a sa place dans tous les secteurs d’activités (aide à la personne, économies d’énergie, santé, etc.) tout en s’inscrivant dans une logique de réduction d’impact environnemental et d’amélioration du quotidien. Rendez-vous l’année prochaine afin de voir si les tendances 2019 seront durables et responsables !

Juliette Bernier