• #gafam
  • #GreenIT
  • #metauxrares
  • #numeriqueresponsable

Les livres qui racontent le numérique

En sortant du travail, on se laisse rapidement absorber par une série ou les réseaux sociaux… Et si on changeait nos habitudes pour la lecture ? En panne d’inspiration ? Nous avons des idées. Quitte à lire, autant s’instruire. Proposition de trois ouvrages lus et approuvés par l’équipe EcoGuide IT pour comprendre l’univers du numérique !

Un monde digital aux impacts réels

La numérisation de la société peut paraître écologique. Le stockage dématérialisé dans un cloud, par exemple, alimente cette image. Pourtant, les données sont stockées dans des datacenters énergivores et transitent via des milliers de kilomètres de câbles.
Les équipements IT se multiplient mais ont un impact environnemental et social important. Dans son livre « La Guerre des métaux rares », Guillaume Pitron lève le voile sur les illusions du numérique.

L’extraction des métaux rares nécessaires aux équipements numériques a des conséquences dévastatrices. Seuls quelques grammes de métaux rares peuvent être récupérés de plusieurs tonnes de minerais. Pour illustrer son propos, l’auteur utilise la métaphore de la baguette de pain : le sel serait les métaux rares et le pain le minerai, soit 3 grammes (g) de sel dans les 250g de la baguette. Il faudrait 1 000 baguettes pour récupérer 3 kilos de sel, d’où le nom de métaux rares en raison de leur extraction difficile.

Dans le monde, les gisements sont nombreux, le sol recèle de minéraux, mais l’exploitation minière a été abandonnée par les pays occidentaux dans les années 1990, jugée polluante et dangereuse sur fond de concurrence chinoise à bas coûts. L’Empire du Milieu est en position de monopole commercial et mêle des enjeux commerciaux, politiques et diplomatiques à l’approvisionnement en métaux rares. Les solutions ne sont pas faciles à trouver. La Chine produit actuellement 84% du tungstène et 95% des terres rares vendues dans le monde. Bien que le bilan rapporté par l’auteur soit sombre, des possibilités d’évolutions positives existent. Selon Guillaume Pitron, la France pourrait ouvrir la voie des mines durables et socialement responsables qui, in fine, obligeraient la Chine à améliorer la situation de ses travailleurs et de ses exploitations. Pour ce faire, les entreprises et les consommateurs doivent accepter de payer le juste prix, plus élevé que l’actuel. D’ailleurs, la fabrication des équipements informatiques constitue 80% de leur impact environnemental. Vous ne regarderez plus votre smartphone comme avant !

Une société hyperconnectée

« Addiction numérique » est une expression qui revient souvent dans les médias. Les écrans nous happent continuellement. Toutefois, ils ne sont que des outils, c’est leur utilisation effrénée qui en fait une addiction. Chaque minute, 216 millions de photos sont « likées » sur Facebook et 2,4 millions sur Instagram.

Le livre « Hyperconnexion » de Michael Stora et Anne Ulpat aborde le digital d’un point de vue psychologique. Le livre analyse les comportements des individus face à l’IT. Toutes les utilisations numériques sont étudiées, des applications, aux jeux vidéo, en passant par les réseaux sociaux. Tous les âges sont concernés, afin de dresser un tableau des utilisateurs et des diverses addictions numériques selon les profils. L’approche psychologique proposée n’accuse pas le numérique et les équipements d’être les causes d’addictions, mais d’être des moyens d’assouvir un manque, de calmer une névrose, de focaliser son esprit, ou encore de se réfugier dans un monde virtuel. 89% des cadres consultent plus d’une fois par jour leurs mails professionnels sur leur temps personnel, 93% le font également durant leurs congés, 82% dans leur voiture et 51% au lit.

Le livre insiste sur les dérives du comportement humain en présentant un versant positif des outils numériques comme palliatifs à certaines pathologies, telles que l’autisme et la schizophrénie. L’ouvrage permet de prendre du recul sur son usage du numérique et nous questionne sur nos usages. Bien que complexe en apparence, la détox numérique est possible ! La première étape peut être d’opter pour ce livre plutôt que pour un écran avant votre coucher !

Crédit photo : LSA

Si c’est gratuit, c’est vous le produit !

Les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) sont les stars scandaleuses du monde numérique. Ils ne sont pas poursuivis sur la plage par les paparazzis, mais font souvent les gros titres pour l’utilisation, à des fins commerciales, de données personnelles ou bien pour leurs pratiques d’optimisation fiscale. L’auteure Christine Kederllant concentre son enquête sur Google et dépeint une vision futuriste d’une société protéiforme aux branches multiples et aux activités questionnables.

« Dans la Google du loup » propose au lecteur de suivre l’évolution d’un personnage dans une société dirigée par les technologies de « Big G » (une référence non dissimulée à Google), tout en confrontant la partie fiction à la réalité. Chaque chapitre soulève une problématique morale en lien avec les activités de Google. Un ouvrage pour prendre conscience du pouvoir de cette firme et de l’impact potentiel qu’elle peut avoir dans un futur proche. Le livre illustre la manière dont les données personnelles des utilisateurs peuvent être utilisées et retournées contre eux. On y découvre, entre autres, les personnalités à la tête de Google et leurs idéaux mégalomanes, notamment l’objectif d’immortalité à travers leur projet Calico.

L’ouvrage est riche et sa lecture galvanisante. Si le projet de l’immortalité ne nous touche pas directement, d’autres tels que l’eugénisme ou encore la commercialisation des données de santé, auront des conséquences notables sur la vie de chacun, et méritent qu’on s’y intéresse. Selon les écrits, à l’avenir, une banque pourrait vous refuser un prêt car vous êtes porteur d’un gêne potentiellement défaillant ou alors votre enfant pourrait être inapte à l’entrée dans une grande école car son QI n’a pas été boosté lorsqu’il était un fœtus.

L’intelligence artificielle développée par Google Alphabet est présentée comme potentiellement dangereuse, par ses dérives et l’utilisation commerciale des données qui en découle. Ce livre vous permet de connaître la société Google et l’intérêt de protéger vos données. Des alternatives, telle que Qwant sont présentées, afin de sortir de la suite de services de la firme. À savoir, en France, 90% des recherches internet sont effectuées depuis Google contre 63% aux Etats-Unis. La puissance de la société dans l’Hexagone est indéniable.
Un livre à mettre entre toutes les mains des aficionados de l’écosystème Google !

Crédit photo : Techguru

Trois livres qui abordent des enjeux distincts du numérique, l’extraction des ressources, l’usage des équipements et les solutions créées par les géants du Web. Pour changer vos habitudes et votre consommation du digital en vous informant et vous distrayant, il ne reste qu’à saisir le livre de votre choix et le partager autour de vous pour des comportements numériques plus responsables !

Juliette Bernier