Les magasins Staples au Canada excellent et montrent l’exemple en matière de recyclage et de reprise de matériel

Avec 93,274 kilogrammes de batteries et 3,084,778 cartouches d’encre et de toner récoltés en 2013, Staples Canada va au-delà de ses engagements en terme de recyclage et se place en référence dans le domaine.

Il est toujours plus simple pour les entreprises d’élaborer des engagements plutôt que de les tenir. Or l’enseigne mondiale des fournitures et mobilier de bureau Staples vient de prouver qu’il était effectivement possible de les respecter voire même d’aller au-delà.

Les magasins canadiens du distributeur ont en effet dépassé leurs estimations pour 2013 avec 93,274 Kg de batteries collectées en 2013, soit presque le double par rapport aux chiffres de 2012 (49,528 kg). L’enseigne s’est ainsi associé avec Call2Recycle, un programme spécialisé dans la récupération et le recyclage de ce type de déchets (batteries rechargeables et Alcalines) et présent dans tous les établissements.

En plus de ces chiffres plus qu’encourageants et importants dans la récupération des batteries, Staples peut également se vanter d’avoir récolté 3,084,778 cartouches d’encre et de toner, un chiffre un nouvelle fois en nette progression par rapport aux chiffres 2012 avec quasiment un demi-million en plus.

Ces données traduisent les nouveaux objectifs de l’enseigne qui sont d’offrir des services sur l’ensemble du cycle de vie du produit. Lorsque l’on connaît les chiffres inquiétants sur le taux de déchets électronique au niveau mondial et le problème de leur traitement en fin de vie, nous ne pouvons qu’encourager ce type de pratique et espérer leur démocratisation.

Source :
© www.environmentalleader.com/