• #mastodon
  • #reseauxsociaux
  • #weejack

Les réseaux sociaux : trouvez celui qui vous correspond !

Facebook, Twitter, LinkedIn ou encore Snapchat, sont autant de réseaux sociaux ayant chacun leur spécificité et leur public dédié. Face à l’ampleur que prennent ces plateformes, les aboutissements de la Recherche et Développement de certaines, comme lors de la keynote F8 de Facebook de la semaine dernière, nous font nous rendre compte qu’un réseau social ne se limitera bientôt plus à un simple site Internet. Derrière toutes ces annonces, pourrions-nous trouver des réseaux sociaux IT for Green ? Focus.

Les réseaux sociaux, dont Facebook est le porte-étendard avec ses 1,86 milliards d’utilisateurs mensuels, font parties intégrantes de notre quotidien. En France, ce ne sont pas moins de 4 français sur 5 qui utilisent au moins une fois par mois un réseau social, et quotidiennement, ils sont plus de 26,5 millions ! Et avec la recrudescence du nombre de ces réseaux, chaque classe d’âge et Catégorie Socio-Professionnel (CSP) y trouve son bonheur. Par exemple, les 15-24 ans porteront davantage leur attention à Snapchat et YouTube, tandis que les 50 ans et plus privilégieront Google +, Facebook, ou encore Pinterest. Quant aux CSP+ (les plus aisées), elles utilisent principalement LinkedIn.

Outre un choix pléthorique de plateformes, certains réseaux sociaux, surtout les plus grands tels que Facebook et LinkedIn, se lancent aussi dans la Recherche dans le domaine de l’high-tech. Ainsi, il n’est pas rare de lire l’annonce de l’une de ces entreprises en matière d’Intelligence Artificielle ou de réalité augmentée. La dernière conférence annuelle de Facebook, la F8, a par exemple permis de prendre le pouls des dernières avancées de l’entreprise en la matière. La réalité augmentée étant l’un des grands sujets traités durant les quelques jours de l’évènement.

Cependant, outre le surprenant Copains d’avant qui parvient, en France, à rester le troisième réseau social (devant Twitter !), existe-t-il des réseaux sociaux qui rompent vraiment avec ceux prédominants ? En voici deux, assez loin des ténors du marché, qui pourraient répondre à certaines attentes.

Le premier, Wee-Jack, est un réseau social solidaire. Nous vous avions d’ailleurs déjà parlé de ce site lorsqu’il n’était encore qu’à l’état de projet. Depuis fin 2015, ces deux fondateurs sont parvenus à en faire un véritable réseau social. Ainsi, Wee-Jack permet de soutenir des associations œuvrant à rendre notre monde plus solidaire. Pour ce faire, les membres inscrit sur le site consultent les pages des associations et peuvent les soutenir de trois façons, en leur faisant un don en argent ou de temps, ou alors en encourageant la démarche.

Le second réseau social provient d’un développeur allemand, Eugen Rochko, et est en ligne depuis à peu après six mois. Baptisé Mastodon, il propose certaines qualités qui en font un réseau vraiment différenciant comparé à Facebook et Twitter. Ouvertement apparenté à ce dernier pour ce qui est des aspects de « micro-blogging », le site propose, en effet, de partager des « pouets » (l’équivalent des tweets) et de les booster (retweeter), entre autres fonctionnalités.

Sa différence ? Mastodon est open source, c’est-à-dire qu’il permet de créer des « instances », soit des variantes du réseau originel, à l’inverse de Twitter et Facebook qui eux, gardent secret leur code source et donc le contrôle des règles applicables sur leur site respectif. Outre l’aspect décentralisé, d’autres avantages résident dans l’absence de publicités et d’outils de pistage, des qualités appréciables pour des utilisateurs qui souhaiteraient utiliser le réseau tout en se sachant épargnés de la constante surveillance de leurs faits et gestes. Ne cherchez cependant pas à vous y inscrire tout de suite, face à sa récente montée en popularité, les serveurs qui hébergent le site n’ont pas été capables de suivre les cadences d’inscription. Le couac technique ne devrait cependant pas durer, donc un peu de patience !

Comme nous l’avons évoqué, les réseaux sociaux font corps avec notre vie quotidienne. Pas besoin d’être sur Facebook pour faire partie d’un tel réseau, il en existe tellement qu’à l’heure actuelle il est difficile de passer à côté de l’un des nombreux autres existants. De plus, nous constatons aussi qu’il est possible d’en trouver qui répondent à de réelles attentes, qu’il s’agisse de Wee-Jack qui connecte les donateurs aux associations, ou de Mastodon, qui laisse véritablement libre-court à ses membres pour personnaliser leur plateforme.

Parmi tous ces réseaux, le(s)quel(s) répondant à vos attentes allez-vous choisir ?

Aymeric De Wispelaere

Crédit photo : The Social Media Group