• #2017
  • #Drones
  • #Election
  • #Intelligence Artificielle
  • #Mobilité
  • #Réalité augmentée

L’high-tech toujours plus présent pour 2017 !

L’année 2016 se termine et tous les regards se tournent vers 2017, une année qui promet d’être riche en innovations technologiques. L’EcoGuide IT vous propose de découvrir 5 avancées high-tech à attendre pour l’année à venir !

  1. Des voitures toujours plus connectées…et autonomes !

Les voitures autonomes fascinent autant les géants de l’IT que le secteur de l’automobile lui-même. Ils se sont d’ailleurs, pour la plupart, lancés, depuis quelques années, dans le développement et la mise en situation réelle des voitures autonomes. L’année 2017 devrait confirmer cette tendance et ce, dès ce début de mois avec le célèbre Consumer Electronic Show (CES) qui se tient à Las Vegas. Les acteurs attendus ne sont autres que Renault-Nissan, NVIDIA, BMW, Toyota ou encore Google, pour ne citer qu’eux ! Mise à part les nouveautés que devraient apporter le CES, notons qu’Uber a récemment transféré le test de ses véhicules autonomes de Californie jusqu’en Arizona, suite au retrait des cartes grises dans le premier Etat cité, afin de continuer à tester ses futurs taxis autonomes.

Bien que cette technologie futuriste semble de plus en plus prompte à se démocratiser, les Etats y mettent toutefois quelques réticences, notamment en matière de sécurité, de responsabilité en cas d’accident ou sur les possibles répercussions en termes d’emploi pour le secteur du transport. La problématique de mutation de l’emploi liée à l’activité des entreprises IT n’est pas nouvelle, gageons que les acteurs au cœur de l’innovation prendront en considération ces impacts !

Il ne reste, ainsi, plus qu’à attendre les annonces du CES et celles qui viendront au cours de l’année pour nous faire une idée de l’avenir des voitures autonomes et des meilleurs moyens pour limiter leurs potentiels impacts sociaux négatifs !

  1. Un nouveau défi pour l’intelligence artificielle

Après la victoire d’AlphaGo contre Lee Sedol au jeu de go en 2016, l’année 2017 verra naître un partenariat entre DeepMind et Blizzard. Pour ceux qui ne connaîtraient pas ces entreprises, la première est la branche dédiée à la recherche sur l’intelligence artificielle de Google, tandis que la seconde est spécialisée dans l’édition de jeux vidéo. Le but ? Permettre à DeepMind de développer un logiciel capable de se confronter à l’être humain dans le jeu de stratégie StarCraft II. Ici, trêve de jeu à l’information pure et parfaite comme cela était le cas aux échecs ou au go, StarCraft II nécessitera de l’ordinateur qu’il soit capable d’agir et de prendre des décisions sans nécessairement connaître son adversaire et ses potentielles stratégies.

Et parce que Google n’est pas la seule entreprise sur les starting-blocks, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a récemment présenté « Jarvis », un assistant personnel basé sur une intelligence artificielle qu’il a développé lui-même et qui serait apparemment capable d’effectuer des tâches du quotidien en totale autonomie !

Les progrès en matière d’intelligence artificielle relèvent aussi un certain nombre d’interrogations quant à leurs risques potentiels. En effet, là encore, en matière d’emploi, le développement de l’intelligence artificielle donne aux ordinateurs autant, voire, de meilleures capacités que nous, être humain, à effectuer nos tâches quotidiennes !

Crédit photo : Daimler-Mercedes
Crédit photo : Daimler-Mercedes

Daimler-Mercedes fait partie des constructeurs automobiles qui répondront présents au mondialement connu CES édition 2017.

  1. La médecine profite de la réalité virtuelle !

Alors que nous vous présentions, il y a peu, les avantages et inconvénients de l’usage de la réalité augmentée, cette dernière continue son petit bonhomme de chemin. En effet, alors que Microsoft dévoile son ambition de créer un écosystème logiciel de référence, les usages ne cessent de se multiplier ! Hormis les aspects récréatifs, la réalité virtuelle pourrait s’avérer utile dans un usage thérapeutique afin de traiter phobies ou des troubles psychologiques ! Il faudra attendre encore quelques mois pour en découvrir plus, à suivre !

  1. Drones et humanitaire, deux termes pas si incompatibles

Le premier aéroport dédié aux drones a été construit au Rwanda afin d’assurer un approvisionnement en médicaments aux populations difficilement accessibles pour des équipes humanitaires. S’agirait-il d’une nouvelle ère ? En tout cas, ces petits appareils semblent être une solution adéquate pour apporter une aide à des populations reculées touchées par des maladies ou bien des catastrophes naturelles. Des cas qui ont poussé le Malawi et Madagascar à favoriser l’usage de ces appareils, le premier pour permettre le dépistage du sida et le second pour des cas de crises humanitaires où l’hélicoptère représentait, jusque-là, un investissement plus onéreux.

  1. Une primaire citoyenne pour les présidentielles françaises de 2017

Avec plus de mille candidats début 2016, ils n’ont pu être que seize à réunir suffisamment de soutien pour arriver maintenant à cinq finalistes sur la plateforme LaPrimaire.org. L’objectif de cette dernière est on ne peut plus simple : organiser un lieu où chaque citoyen français peut « choisir ses candidat(e)s et co-construire les projets politiques » en vue de faire émerger la première candidature citoyenne pour les élections présidentielles française de 2017.

Une première pour la France où ce processus de sélection de candidat se veut 100% démocratique et ouvert à tous !

L’effervescence du secteur IT laisse présager une année 2017 riches en innovations ! Attention toutefois à ne pas tenir compte qu’aux aspects innovants de ces projets. Gageons que les entreprises IT à l’origine de ces nouveautés prennent également le pas du Green IT dans le développement de leurs technologies !

L’équipe EcoGuide vous souhaite une bonne année 2017 !

Crédit photo : http://www.radiohead.fr