• #Apple
  • #Halloween
  • #iPhone 4
  • #Obsolescence programmée

L’iPhone 4 enterré vivant ?

Accrochez-vous bien, les rumeurs, bien que terrifiantes, sont vraies : votre iPhone 4 sera bel et bien obsolète à partir de demain !

Dans notre dernière infographie, nous revenions sur la définition même de l’obsolescence programmée, voilà le moment de l’illustrer d’un exemple qui fait froid dans le dos !

Les médias ont tenté, cette semaine, de prévenir le plus de monde possible de l’incident à venir : demain, lundi 31 octobre 2016, les iPhone 4 deviendront officiellement obsolètes. En clair, Apple ne comptera plus le modèle dans les mises à jour de son système d’exploitation mobile iOS. Pire, les réparations, la fourniture en pièces détachées et la correction d’éventuels problèmes de sécurité ne seront plus pris en charge par la marque à la pomme. Ainsi, si votre iPhone 4 fonctionne encore, le mot d’ordre est : débrouillez-vous !

La pratique n’est pas nouvelle et ne se limite malheureusement pas à Apple. Il s’agit tout de même d’une habitude de la marque qui établit au fil des années la liste noire de ses produits considérés comme obsolètes. En ce sens, Apple décrète qu’après 5 ans d’existence (date qui court à partir de l’arrêt de la production), les produits n’ont plus à être pris en charge par ses soins. Cette pratique serait due à une logique économique pure et simple puisque c’est, pour le géant IT, le moyen de stopper la production des pièces détachées. L’entreprise réalise ainsi des économies, tout contribuant à la démarche de renouvellement de ses équipements auprès des utilisateurs !

Ceci étant, le délai de 5 ans est très commun. En effet, rappelons-le, le taux de renouvellement de smartphones est en moyenne de 18 à 24 mois, avec une tendance à la baisse qui pourrait bientôt atteindre les 12 mois. Les appareils deviennent néanmoins désuets avant cette date fatidique, phénomène d’obsolescence programmée oblige. En effet, s’agissant par exemple des mises à jour proposées par les constructeurs IT, dont Apple fait partie, elles s’avèrent fréquentes et demandent souvent plus de Gigaoctets de mémoire, rendant les smartphones des générations précédentes de moins en moins capables de les installer.

Une utilisatrice rescapée d’un incident semblable témoigne :

« J’ai abandonné mon iPhone 4, il y a un an environ justement parce que les mises à jour (obligatoires au bout d’un certain moment) ne me permettaient plus d’utiliser mon smartphone. Cela se traduisait par l’impossibilité d’ouvrir mes applications, mon seul réseau disponible était le Edge, impossible donc de naviguer sur internet … à moins d’avoir une heure devant moi ! Au-delà d’être convaincue des bénéfices environnementaux à ne pas renouveler fréquemment mon smartphone, j’ai trouvé dommage d’être forcée à changer un appareil qui me plaisait par son design ou encore sa taille pour un équipement plus grand et plus cher ! Finalement, j’ai trouvé un compromis et j’ai opté pour un produit plus récent mais reconditionné ! »

Alice, Paris

Impossible de savoir à l’heure actuelle combien de personnes possèdent encore l’iPhone 4, mais une chose est sûre, ceux qui n’anticiperont pas le phénomène pourraient être victimes de sueurs froides en cette journée d’Halloween !

La rumeur court qu’Apple devrait laisser un peu de répit aux possesseurs d’iPhone 4 en cas de panne, en assurant encore quelques temps son service après-vente. Le temps pour eux de renouveler naturellement leur équipement, avant de se donner à nouveau rendez-vous dans 5 ans ! Vous avez dit d’obsolescence programmée ?

Crédit photo : EcoGuide IT