• #huawei
  • #lowcost
  • #micropc
  • #raspberrypi
  • #upcore

L’offre de micro PC s’étoffe…les prix aussi !

Lancée en 2012, la Raspberry Pi est depuis devenue la référence des micro PC à bas prix. Face à son succès et aux multiples possibilités qu’elle propose (robotique, domotique, etc.), d’autres cartes mères ont souhaité prendre leur part sur ce marché en plein essor. Focus sur les hardwares de ce type actuellement proposés !

Les micro PC à bas coût sont des équipements permettant à tout type de public d’accéder à un terminal informatique et donc de se former à l’usage de celui-ci. C’est en tout cas avec une intention pédagogique que la fondation Raspberry Pi a lancé sa carte mère low-cost éponyme en 2012. Depuis, beaucoup de chemin a été parcouru et la fondation en est à sa troisième génération du modèle, toujours à un prix accessible, en effet, comptez environ 40€ pour la carte-mère.

Toutefois, ce modèle est loin d’être le seul proposé sur le marché. Face à un public varié composé de débutants, de makers ou de curieux, les alternatives à la Raspberry Pi ont fleuri ces cinq dernières années. Parmi les concurrentes de la carte mère, nous vous avions d’ailleurs évoqué la sortie de la JaguarBoard début 2016, ce n’était là que la partie visible de l’iceberg !

Cette année, deux nouveaux micro PC ont fait leur entrée sur le marché. L’HiKey 960, de l’entreprise chinoise Huawei, est la première des deux. Avec son processeur Kirin 960, le même équipant le smartphone Mate 9 de la marque, la carte mère du géant chinois rend ainsi possible l’usage d’Android, voire même d’un système d’exploitation (OS) Linux pour un usage quotidien. De plus, l’hardware propose, en parallèle, une mémoire vive de 3 Gigaoctets (Go) et une sortie HDMI atteint 1080p, le tout en restant économe en énergie ! Il faut toutefois relativiser ces caractéristiques techniques attirantes pour un micro PC. En effet, tandis que la Raspberry Pi a connu la gloire avec des caractéristiques modestes lui ayant permis d’être vendue à bas prix, l’HiKey 960 de Huawei est vendue, quant à elle, 239$ (215€), soit 200$ de plus que la Raspberry Pi ! Une différence de prix qui ne rend donc pas directement concurrente les deux matériels, dans la mesure où leur public n’est pas nécessairement le même.

Le second micro PC pourrait par contre faire de l’ombre à la Raspberry Pi. L’UP Core de l’entreprise Aaeon, actuellement en recherche de financement sur la plateforme Kickstarter, dispose d’un processeur Intel Atom x5-Z8350, de 2 à 4 Go de mémoire vive et d’un système de cartes d’extension empilables, qui permettent de proposer un système capable de supporter le système d’exploitation Windows 10 tout en restant à peu de frais : à partir de 69€ pour la version de base. Bien que le prix soit plus élevé, les caractéristiques restent tout de même attirantes pour un équipement à ce coût. Reste à voir si l’UPCore trouvera son public, en tout cas la levée de fond s’est avérée plutôt facile pour Aaeon, sur les 10 000€ d’objectif, l’entreprise a déjà collecté plus de 40 000€ !

Encore inexistants au début de la décennie, les micro PC low-costs n’ont eu de cesse de se développer ces dernières années. Avec la Raspberry Pi comme porte-étendard, l’offre actuelle permet à tout type de publics de trouver un hardware à la mesure de ses exigences et de ses moyens financiers ! N’enlevons toutefois pas le mérite des modèles cherchant à rendre les terminaux informatiques plus accessibles à des prix modestes, d’ailleurs la Raspberry Pi ne tient pas le haut du pavé à ce niveau, parmi ses concurrentes, c’est l’Orange Pi qui propose un modèle à un prix défiant toute concurrence : 11€ !

Et vous, quel modèle choisiriez-vous ?

Aymeric De Wispelaere

Crédit photo : Alphr