Microsoft au cœur du débat social et environnemental

Fin du support technique principal de Windows 7 le 13 janvier 2015, annonce du plus important plan de licenciement de son histoire … les tribulations de Microsoft font couler beaucoup d’encre ces derniers temps.

Le monde bouge du côté de Microsoft. La firme a annoncé récemment à ses utilisateurs que le support principal de Windows 7 prendra fin le 13 janvier prochain. En d’autres termes, cela signifie que le système d’exploitation ne recevra plus de nouvelles fonctionnalités. Les mises à jour de sécurité, en revanche, seront maintenues jusqu’en 2020. Avec plus de 50% du marché, Windows 7 reste de loin le système d’exploitation le plus utilisé de la gamme Microsoft, loin devant Windows 8 et ses 12,5% de parts de marché. Il équipe en moyenne un PC sur deux dans le monde. Alors que l’arrêt définitif des supports dédiés à Windows XP (en avril 2014) laisse encore un goût amer aux entreprises n’ayant pas anticipés la fin de l’OS, les déclarations de Microsoft sur Windows 7 sont accueillies assez fraîchement.

En effet, l’annonce sous-entend l’obsolescence anticipée de certaines machines qui ne supporteront pas le passage « forcé » au très décrié Windows 8. Or nombreuses ont été les entreprises qui ont préféré se positionner sur une migration sur Windows 7 plutôt que vers Windows 8. Comme l’explique Michael Silver, analyste au Gartner: « Il y a de fortes chances que les entreprises restent sur Windows 7 aussi longtemps que possible » en attendant plus de clarté sur les évolutions de l’éventuel Windows 9 dont les previews commencent à être divulgées.

De plus, ces déclarations paraissent conjointement à l’annonce du plan de restructuration de l’entreprise suite à l’intégration de Nokia dans la branche peu développée des mobiles. Officiellement annoncé par Satya Nadella, PDG du groupe, à l’agence de presse Bloomberg, il pourrait dépasser celui réalisé en 2009 qui s’élevait à 5800 salariés, soit à 5% des effectifs de la firme.

Des annonces en série qui n’orientent pas Microsoft dans une direction Green IT, tant sur l’aspect technique avec l’obsolescence anticipée des produits que sur l’aspect social.

Sources:
© journaldunet.com
© clubic.com