• #Apple
  • #Chiffrement
  • #Facebook
  • #Sécurité

Sécurité IT : Souriez vous êtes chiffrés ?

La question de la sécurité des données fait fréquemment l’actualité. Notamment depuis l’affaire entre Apple et le FBI, les acteurs du secteur IT travaillent largement à accroître le chiffrement de leurs appareils ou applications. Dans l’actualité de ces derniers jours, ce sont Apple et Facebook, qui font part de nouveautés pour la sécurité de leur technologie.

Le chiffrement consiste à rendre les données invisibles à ceux qui n’en sont pas à l’origine (définition plus complète ici). La méthode est de plus en plus pratiquée par les acteurs IT afin de protéger les données partagées par leurs utilisateurs.

A commencer par Facebook, qui propose depuis le 8 Juillet l’option « Secret Conversations » [Traduit par Conversation secrète] offrant aux utilisateurs la possibilité de protéger leurs messages grâce au chiffrement et rendant ainsi, leurs conversations inaccessibles aux pirates du web ou encore au gouvernement. L’option offre également l’opportunité aux utilisateurs de programmer une autodestruction des messages. Ce chiffrement est organisé avec le protocole Signal réputé robuste et fiable par les experts. Ce protocole existe également sous forme d’application gratuite, celle-ci a été téléchargée plusieurs millions de fois principalement aux États-Unis et en Allemagne et permet aux utilisateurs de chiffrer leurs appels et messages, l’envoyeur et le receveur devant être équipés.

Sur le même principe, l’application WhatsApp, rachetée par Facebook en février 2014, propose également à ses utilisateurs d’activer le chiffrement de bout en bout sur les discussions. Les utilisateurs peuvent, s’il souhaitent voir leurs conversation chiffrées, utiliser le QR code qui leur est communiqué (exemple ci-dessous).

EcoGuide ITwhatsapp-chiffrement

Crédit photo : www.android.com 

Autre acteur majeur du secteur, Apple qui a lors de sa conférence d’ouverture le 13 juin dernier, annoncé des changements avec un nouveau système de fichiers. Les détenteurs de technologies d’Apple, quel que soit l’appareil, sont surement familiers avec HFS+, le système de fichiers développé par la marque.

« Un système de fichiers est une des briques de base d’un système d’exploitation. C’est ce qui permet à l’OS de stocker et d’organiser les données dans des supports de stockage internes et externes. Conservées dans des suites de blocs dont le contenu est lié au format des fichiers (caractères, adresses mémoires, etc.), les informations peuvent ensuite être exploitées par les applications. »

Ce dernier va être ainsi remplacé par APFS, un système de fichier chiffré par nature garantissant de cette manière plus de sécurité aux utilisateurs des produits Apple dans le renseignement et le partage de leurs données.

Il est appréciable de voir que de grandes marques de l’IT s’intéressent de la sorte à la sécurité des données, tout en offrant aux usagers le choix d’intégrer ou non ces paramètres à leur device. En effet, il est aussi de leur rôle d’informer et de sensibiliser au mieux les utilisateurs des risques sécuritaires qui entourent les nouvelles technologies !

Crédit photo : www.curaprax.ch