• #Consommation responsable
  • #Ethicity
  • #Plateforme collaborative
  • #SEDD

SEDD 2016 : #1 L’high-tech durable compatible avec la consommation responsable française ?

Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD), l’équipe EcoGuide revient sur l’intégration de l’IT dans des actions visant à revoir notre manière de consommer. L’étude Ethicity « La rupture, c’est nous ! » sortant aujourd’hui, focus sur la façon dont le Numérique est employé dans un contexte de consommation responsable.

Grâce à l’étude Ethicity  réalisée annuellement depuis 2004, il est possible de dresser un état des lieux du rapport entre « Les Français et la consommation responsable ». Pour  l’édition 2016, 4100 répondants ont permis de présenter les évolutions des aspirations des consommateurs français vis-à-vis de l’intégration, dans leurs achats quotidiens, d’enjeux relatifs au Développement Durable et ce, en pleine SEDD, où l’intérêt est justement de sensibiliser le plus grand nombre aux problématiques environnementales et sociales auxquelles est confrontée notre Société.

Cependant, quid des nouvelles technologies dans tout cela ? Parler de consommation responsable fait souvent référence au « manger bio » ou « s’habiller éthiquement », mais les consommateurs pensent-ils à associer IT et Développement Durable ?

En effet, notre Société étant de plus en plus connectée, les nouvelles technologies jouent un rôle prépondérant dans le développement de l’activité économique. Parmi les intervenants présents, Antonin Léonard, co-fondateur de OuiShare, parle même de « plateformisation » de la Société où l’économie collaborative devient une habitude de consommation de plus en plus prisée au vu des liens sociaux qu’elle favorise. L’étude Ethicity a présenté des réponses allant dans ce sens en mettant en avant le fait que 86% des français privilégiaient une économie plutôt portée sur l’usage que la possession, une tendance en hausse depuis la précédente étude de 2014 (+ 3 points) due à l’essor des plateformes collaboratives qui se sont intégrées dans les habitudes de consommation ces dernières années.

Crédit photo : Ethicity
Crédit photo : Ethicity

Il s’agit ainsi davantage d’une place du Numérique en tant que vecteur de responsabilisation de la consommation. Toutefois, bien que l’économie de fonctionnalité permette de réduire l’intensité d’achats de biens neufs au profit d’une intensification de leur usage, cela n’illustre pas une volonté de « consommer mieux » prenant en compte des produits complexes que sont les produits high-tech. Notons tout de même que le rattachement au digital n’a pas été ignoré. En effet, l’étude met en exergue une part de 73% de français inquiets par l’exploitation de leurs données personnelles par une entreprise. Un aspect plus Social est donc également mis en avant.

De plus, d’après l’étude, la volonté de consommer mieux semble toucher des thématiques correspondant tout à fait à celle touchant les produits high-tech. De ce fait, l’origine des matières premières est important pour 55% des français dans la composition des produits qu’ils achètent, reste à s’assurer que les équipements technologiques fassent partie de ceux-là et si ce n’est pas le cas, un évènement comme la SEDD est justement l’occasion de sensibiliser à ces enjeux !

Sachant que l’usage grandissant de l’IT rend ambigüe son rôle dans la transition vers une Société plus soutenable pour la planète, nous pouvons saluer son utilisation pour des usages tels que celui des plateformes collaboratives permettant de tisser un lien social entre consommateurs, tout en favorisant une manière de consommer plus durable. Par contre, cela ne change pas le fait qu’il faut agir sur la façon dont sont utilisés les équipements IT et le Réseau dans son ensemble. En effet, il est avéré que leur impact sur la planète prend de l’ampleur. D’où la nécessité, lorsqu’on parle de consommation responsable, d’intégrer les notions inhérentes à celle de la consommation de produits high-tech, surtout au niveau des particuliers qui restent les plus impactants au travers de leur demande en renouvellement d’équipements IT neufs dont le cycle de vie (notamment la fabrication et la destruction) sont plus qu’impactants sur l’Environnement et le Social.

Crédit photo : Ethicity
Crédit photo : Ethicity

Cette année, l’étude d’Ethicity montre que la consommation responsable gagne en ampleur. Bien ancrée dans son temps, le Numérique semble y avoir sa place, sans pour autant paraître être au cœur des enjeux durables inhérents à cette prise de conscience. Notons tout de même une volonté de consommer mieux via l’achat de produits moins polluants, plus éthiques et aussi, évalués par un tiers (label), autant de bonnes pratiques correspondant tout à fait à une logique Green IT !

Crédit photo : http://images.freeimages.com