• #2016
  • #Données
  • #Faille
  • #Microsoft
  • #Résolution
  • #Sécurité

Top 5 des Bonnes résolutions IT 2016 : #2 Améliorer la sécurité sur le net !

Tout au long de l’année 2015, le secteur de l’IT a été secoué par des failles de sécurité touchant des sites communément utilisés tels que Google, le Monde ou Microsoft. Les systèmes d’exploitation de nos smartphones ont également été visés. Le géant Apple se retrouve même en tête du classement des failles de sécurités pour 2015 avec plus de 400 vulnérabilités recensées pour son iOS et l’OS X de Mac. Une des bonnes résolutions pour le secteur en 2016 est donc certainement de persévérer et de renforcer la sécurité sur le net !

Plus de sécurité sur le net pour une meilleure protection des utilisateurs et une plus grande éthique du web. En effet, les nombreuses failles de sécurité recensées en 2015 n’ont pas aidé à rassurer les internautes et suggèrent des progrès encore à réaliser du côté des acteurs IT. Bien que des actions aient été menées en 2015, le mouvement doit s’intensifier.

vulnerabilté-lexsi

Crédit photo : http://www.techweekeurope.co.uk/security/gemalto-data-breach-encrryption-166420

Les failles de sécurité représentent un danger non négligeable pour les utilisateurs, en effet, ce sont leurs données personnelles qui, par ces biais, se retrouvent exposées à des fins malveillantes. On parle ici d’usurpation d’identité, de vol de données bancaires, ou encore, de piratage de données personnelles d’utilisateur de Facebook, ou de Google, à des fins commerciales. Cette crainte s’intensifie avec l’évolution rapide du marché de l’IoT, les objets connectés renforçant la problématique de sécurité des données.

Un constat est donc avéré : les utilisateurs ne sont pas suffisamment renseignés sur les risques, ni même avertis des tentatives d’infractions dont ils font l’objet (par leur système antivirus, etc.), ce qui ne leur permet pas de s’en prémunir.

Face à la situation, Microsoft a annoncé en ce début d’année son engagement à prévenir ses utilisateurs en cas de piratage de leurs informations par les gouvernements. La firme de Redmond s’aligne sur d’autres géants de l’IT comme Twitter ou Facebook fournissant d’ores et déjà ce service à leurs utilisateurs. Cette annonce devrait rassurer les internautes, l’entreprise ayant été particulièrement touchée par les failles en 2015. Néanmoins, ces mesures doivent également s’accompagner d’un travail d’envergure sur l’aspect logiciel. Pour les acteurs IT, garantir une navigation sécurisée via des systèmes de protection plus performants serait une bonne résolution 2016 plus que bienvenue !

En complément et afin d’accélérer ces engagements, la réglementation peut s’avérer être un levier significatif. En ce sens, l’Union Européenne travaille depuis 2012 à un accord uniforme pour la protection des données impliquant tout type d’entreprise. L’instance européenne est parvenue à un accord en fin d’année sur ce que sera le futur règlement européen. À savoir, que ce règlement permettra de renforcer les obligations légales des entreprises, mais servira aussi de simplificateur pour celles-ci. Le vote du texte est prévu pour cette année, quant à la transposition aux pays européens, il faudra compter encore 2 ans environ. C’est néanmoins une avancée considérable et une bonne nouvelle pour ce début d’année !

Des actions encourageantes qui doivent se poursuivre afin de connaître à terme le web sécurisé et éthique attendu des utilisateurs.

Crédit photo : http://francais.istockphoto.com/