• #culturenumerique
  • #Top5

TOP 5 des films et séries autour du numérique

Découvrez notre TOP 5, non exhaustif, des films et séries qui abordent l’impact du numérique sur la société et l’environnement. Prédictions d’un avenir radieux ou angoissant ? Suspens !

Minority Report, prévenir le crime via l’exploitation des données

Le film de Steven Spielberg sorti en 2002 est une adaptation du livre éponyme de Philip K.Dick. Cette dystopie prend place dans le Washington de 2054 où la société digitalisée et les services de police criminelle exploitent les dons de voyance des précogs, des humains aux capacités augmentées. Leurs prémonitions préviennent le crime et empêchent les présumés tueurs d’agir, interceptés et condamnés avant même qu’ils ne commettent leurs méfaits. La théorie garantit une justice ne pouvant être remise en cause car les prémonitions sont 100% fiables, mais ce n’est que de la théorie… Un film policier qui questionne à la fois l’utilisation des données, l’exploitation humaine et les dérives que peuvent causer les technologies dans le système judiciaire. Le film appartient au domaine de la science-fiction, mais le numérique évolue de manière spectaculaire, qui sait ce que la technologie et l’immensité des données nous permettra de faire dans 30 ans ?
I, Robot, les robots du quotidien

Un incontournable lorsque l’on parle de robot et d’intelligence artificielle (IA). Réalisé par Alex Prayas en 2004, le film s’inspire de plusieurs romans, dont « Le robot qui rêvait », d’Isaac Asimov. La fiction se déroule dans un Chicago imaginaire en 2035. Les converses n’ont pas disparu mais les robots humanoïdes ont intégré la société. Ils assistent les humains au quotidien et les remplacent pour les tâches pénibles. Leur IA se base sur trois lois fondamentales :
– un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, le laisser exposé au danger ;
– un robot doit obéir aux ordres donnés par un être humain, sauf s’ils vont à l’encontre de la première loi ;
– un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec les deux premières lois.
Dans cette société, l’entreprise USR développe et gère la flotte de robots en circulation. Chargée de leur mise sur le marché jusqu’à leur fin de vie, la société lance une nouvelle gamme d’humanoïdes à l’allure toujours plus proche de l’humain et aux expressions imitant les sentiments et émotions. D’ici à ce que les robots en ressentent réellement, il n’y a qu’un (dangereux) pas. Un film qui fait réfléchir sur le développement de l’IA et des robots (leur place dans la société, leur capacité à s’émouvoir et la façon dont les humains les considèrent).

Wall-E, les conséquences de la société de consommation

Film d’animation incontournable pour les défenseurs de l’environnement et réalisé par Adrew Stanton pour les studios Pixar, le film connaît un franc succès dès sa sortie en 2008. Il remporte d’ailleurs le Golden Globe et l’Oscar du meilleur film d’animation. La critique le dépeint souvent comme une fable écologique où les humains ont quitté la Terre, devenue une décharge géante, résultat de la surconsommation. Vivant dans l’espace, l’humanité est obèse, sédentaire et attend que les robots nettoyeurs permettent son retour sur le sol terrien. Les divers niveaux de lecture abordent les sujets environnementaux, technologiques, et sociaux. Un trois en un numérique responsable qui redonne foi en l’humanité. Il n’est jamais trop tard pour agir, avec de la volonté, on peut tout changer.

Crédit photo : Radio Disney Club
Her, le Tinder de demain ?

Le film de Spike Jonze sorti en 2013 imagine la forme que pourraient prendre les relations amoureuses. A Los Angeles, dans un futur proche, Théodore, écrivain public, tente de sortir de sa dépression post-rupture en installant un nouveau système d’exploitation (OS) sur son smartphone. Cet OS développe une intelligence artificielle dont l’objectif est d’établir une relation sentimentale avec son interlocuteur. La voix féminine de Samantha accompagne Théodore dans son quotidien et améliore ses capacités de communication avec le temps en s’adaptant au caractère de son interlocuteur. Une relation s’installe entre le personnage et son OS qui devient sa confidente, son amie, son amoureuse. L’idylle entre une IA et un humain est-il durable ? Ce film envoûtant tant par son rythme que par sa poésie, interroge sur les relations hommes/machines et les biais cognitifs qu’elles pourraient prendre. Un film à voir absolument pour philosopher sur le devenir des relations amoureuses et le développement de l’intelligence émotionnelle des algorithmes.

Black-Mirror, le numérique dans tous ses états

Last but not least, la série Black Mirror de Charlie Brocker promet des sensations fortes. Son titre se réfère aux écrans des équipements IT omniprésents, qui renvoient notre reflet. Cette dystopie sur la technologie se situe dans un futur proche, voire dans le présent. Ses quatre saisons abordent les multiples conséquences et dérives des technologies numériques. Du statut social à la pollinisation, en passant par la justice, enjeux environnementaux et sociaux sont abordés. Indispensable pour se rendre compte de la pléthore de secteurs sur lesquels le numérique a des conséquences. Au-delà d’alerter, Black Mirror fait réfléchir. Ses épisodes satiriques et ironiques font débattre. Vous ne verrez plus le monde digital comme avant. Si certains épisodes se veulent philosophiques, d’autres sont dérangeants, voire violents : âmes sensibles s’abstenir. Un condensé des évolutions et déboires des nouvelles technologies et de la digitalisation qui ne vous laissera pas de marbre.

Crédit photo : Golem13.fr

Les films de ce TOP finissent sur une note positive, hormis la série Black Mirror qui ne ménage pas ses spectateurs ! Mais n’a-t-on justement pas besoin d’un électrochoc pour agir concrètement et prendre les précautions adéquates face au numérique ? Préparez le pop-corn !

Juliette Bernier