• #agriculture
  • #frenchtech
  • #Innovation
  • #itforgreen
  • #Top5

TOP 5 des objets et solutions IT for Green dédiées à l’agriculture

L’agriculture de 2018 est connectée. 58% des exploitations agricoles disposent d’une connexion haut débit et plus de la moitié possède un smartphone avec au moins une application spécialisée en météo de pointe. Ces chiffres prouvent que l’industrie est plus que prête à intégrer les solutions IT qui lui permettront d’être plus durable et responsable. Notre TOP 5 est dédié aux plus belles innovations IT destinées à l’agriculture, petit bonus, elles sont françaises !

Sécuriser son chiffre d’affaire :

Le monde agricole ne se résume pas au champ. Le prix de vente et d’achat des grains est coté en bourse et varie quotidiennement. La pression des prix du marché est vectrice de stress et engendre la volatilité des revenus d’agriculteurs dont le cœur de métier n’est pas celui de courtier. La plateforme en ligne piloter sa ferme propose un accompagnement personnalisé de l’agriculteur à travers sa gestion boursière. Les trois créateurs de cette plateforme sont fils d’agriculteurs et indépendants, ils ne vendent ni n’achètent de grain. L’objectif est d’assurer un chiffre d’affaire sécurisé à l’agriculteur grâce à des outils lui indiquant l’évolution du marché, quand et combien vendre, ainsi qu’en envoyant des alertes lors de mouvements importants. Un bel exemple de solution IT qui facilite la vie quotidienne des agriculteurs et leur permet de se consacrer à leur cœur de métier, loin des salles de marché.

Louer son matériel :

La location de matériel ne date pas d’hier. Grâce à l’IT, il est désormais possible de proposer ou de louer un matériel au plus près de chez soi ou en définissant son besoin précis. Votre Machine permet à la fois de limiter les dépenses d’acquisition des agriculteurs, de libérer de l’espace dans les exploitations agricoles et de trouver le matériel idéal répondant à un besoin spécifique en louant entre agriculteurs les équipements. De plus, l’aspect géolocalisé incite le tissu agricole local à collaborer et communiquer, un aspect social valorisé dans un secteur où la solidarité et l’entraide sont essentielles.

Des drones pour les parcelles :

Nous évoquions le sujet des drones à Noël, cadeau phare de ces dernières années et produit Hexagonal qui plus est ! Il est donc opportun de rappeler que le drone n’est pas un objet exclusivement dédié au divertissement, mais qu’il peut également être un outil utile dans la sphère professionnelle, notamment agricole. Le constructeur français Parrot a lancé Bluegrass, un drone dédié à la cartographie parcellaire. Le drone définit précisément la parcelle, l’ensemble du vol est autonome, et jusqu’à 30 hectares peuvent être cartographiés par vol. Les données recueillies restent confidentielles, à la seule vue de l’exploitant. Ce matériel IT optimise les performances des exploitations tout en réduisant la charge de travail de l’exploitant.

Un logiciel libre pour la gestion d’exploitation :

Ekylibre développe des outils à partir d’un logiciel libre à destination du monde agricole, pour une gestion simple et collaborative des exploitations. Le but est d’offrir aux agriculteurs un outil d’aide et de gestion tout-en-un et de le connecter à des services complémentaires tels que des boîtiers ou capteurs, afin de parvenir à une autonomie totale ne nécessitant aucune saisie de la part de l’agriculteur. Le logiciel se dénote grâce à son aspect ouvert et collaboratif. Pour une agriculture réellement libre tant dans le monde réel que digital !

Un surveillant pour les ruches :

Le miel concentre de nombreux débats, enjeux et craintes. L’IT peut répondre à certaines des problématiques liées à la vie des abeilles et l’état des ruchers. Hostabee permet la mise à disposition des données sur la vie des abeilles dans les ruches en temps réel. Le système mesure le taux d’humidité et la température dans la ruche afin d’optimiser le travail de l’apiculteur. De plus, cet objet ne perturbe en rien l’activité de l’essaim et de ses occupantes. La startup française s’est vue remettre le prix du DLD Innovation Festival de Tel Aviv et a décroché un contrat avec Google à la suite du CES, qui lui permettra d’installer son module de surveillance dans les ruches de la firme à Mountain View et à Brooklyn : une solution IT durable issue de la French Tech et répondant à l’urgence de la situation apicole !

De belles initiatives voient le jour sous diverses formes. Que ce soit la robotique, l’intelligence artificielle, les logiciels ou encore les plateformes collaboratives, l’IT a, décidément, une place prépondérante à jouer dans le secteur agricole. Les startups françaises l’ont bien compris et investissent l’industrie. Les perspectives sont optimistes, nous ne manquerons pas d’y revenir lors de prochaines publications, afin de prendre des nouvelles quant à l’évolution de ce marché !

Juliette Bernier