Un objectif : la programmation informatique pour tous !

C’est un fait, les acteurs de l’IT cherchent à populariser leur pratique. La semaine dernière, c’était au tour de l’Europe de célébrer la programmation informatique avec la « Code Week ».

La programmation informatique est logiquement devenue une compétence indissociable du secteur numérique. Véritable architecte d’un software, un programmeur détient des compétences prisées telles que la compréhension des langages C++, Python ou Java et la capacité de les coder. Aujourd’hui, il n’est d’ailleurs plus le seul à posséder ce savoir-faire. Dans notre Société ultra-connectée, designers, chercheurs et métiers de l’IT apparus ces dernières années, font la part belle au coding . En parallèle, le développement du numérique a amené cette pratique au cœur de grands thèmes de Société, comme par exemple l’Emploi et l’Éducation et ce, en raison des innovations voyant le jour et menant à des mutations sociétales globales.

S’agissant de l’Emploi, l’enjeu est réel dans la mesure où la programmation informatique s’inscrit désormais dans de nombreux corps de métier comme une condition sine qua non à l’embauche. Le secteur étant porteur et sans cesse en recherche de nouveaux talents, l’engouement pour la discipline n’a de cesse de s’accroître (cf. précédent article ici ). Pour ce qui est de l’Éducation, la diversité des initiatives et des acteurs cherchant à rendre la programmation accessible à un public plus large, rend le sujet riche en nouveautés. Ainsi, de grandes entreprises telles que Microsoft, avec son programme Digigirlz ou des projets récompensés pour leur ambition, à l’instar de Codowl, ont pour but de démocratiser l’usage de la programmation à un public féminin pour l’un ou via l’apprentissage gratuit d’un langage informatique pour l’autre (articles consultables ici et ici ).

C’est dans ce contexte que s’inscrit la Code Week , semaine durant laquelle la programmation informatique est promue à travers différents évènements européen. Créée en 2013 par les « Jeunes Conseillers », groupes de personnes représentatives de la jeunesse européenne, l’édition 2015 a vu 34 pays d’Europe proposer plus de 2000 ateliers divers et variés : design 3D, création de jeux vidéo, hackathons etc. Tous avec un but commun : démocratiser la programmation en s’amusant, sans distinctions d’âges. Sans avoir la prétention de former aux écoles d’informatique, la Code Week a tout de même l’attrait de dévoiler un peu plus que des compétences informatiques. C’est tout un monde qui s’ouvre au grand public. Grâce aux ateliers organisés au sein des fablabs ou autres espaces de coworking (en plus de bibliothèques, associations et autres structures plus connues), il est donné l’occasion d’entrer de plein pied dans l’aspect 2.0 de la Société.

Ainsi, après les multinationales et les projets étudiants, voici les instances étatiques d’un continent qui s’attèlent à la lourde tâche de rendre la programmation informatique plus attrayante. Grâce à ce type d’évènements, ce sont des motifs d’exclusion qui sont mis à mal. La Code Week, de par sa gratuité, la diversité de ses acteurs et surtout son champ géographique très large, est une initiative ambitieuse qui mériterait d’être davantage développée !

Aussi, si la démarche d’apprendre la programmation informatique vous intéresse, n’hésitez pas à consulter cet article du Monde répertoriant (de manière non exhaustive) les sites qui aident à se former, de chez soi, au coding : ici .

Sources :
© http://codeweek.eu/
© http://etudiant.bfmtv.com/actualites/orientation/138-code-week-apprendre-la-programmation-informatique-en-samusant.html
© http://www.lemonde.fr/moocs-docs/article/2015/10/16/sept-sites-et-applications-pour-decouvrir-la-programmation-informatique_4791324_4468700.html