Un téléphone en kit

Et si on assemblait son téléphone comme on assemble un lego ?

« Un téléphone qui se monterait et se démonterait au gré de nos envies », voici l’idée novatrice lancée par Dave Hakkens, un désigner néerlandais, en cette rentrée 2013.



Devant des problématiques telles que l’obsolescence programmée des produits, l’évolution constante et rapide de la technologie; et l’importance du recyclage, le Phonebloks apporte une réponse pratique et visionnaire.



Il s’agit de concevoir un téléphone avec des composants indépendants pouvant être ajoutés ou retirés selon les besoins de l’utilisateur. Imaginez-vous assembler votre téléphone comme si vous assembliez un puzzle sauf que dans ce cas précis, vous pourriez décider de l’emplacement des pièces manquantes.



Cela permettrait donc de choisir les composants et leurs marques mais aussi de les échanger en créant un marché parallèle de pièces d’occasion. Le tout dans une optique de développement durable. En effet, tout cela augmenterait la durée de vie du produit qui tend à être courte, elle n’excède pas un an pour les derniers smartphones, mais aussi à pouvoir équiper son appareil selon les évolutions du secteur.



Si l’on suit la logique illustrée dans le site de phonebloks par son créateur, il s’agirait d’utiliser le téléphone comme réelle plateforme d’échange. L’utilisateur serait seul maître de l’évolution de son téléphone sans se sentir obligé de changer l’intégralité du mobile lors de l’invention d’un seul point technologique.



Nous ne pouvons qu’encourager ce type d’initiative qui bouleverse les standards en place et révolutionne ce secteur avec une idée plus que jamais dans la lignée du Green IT et de l’IT au service du « Green ».







Source : © www.phoneblocks.com