• #Greenpeace
  • #Matériel
  • #obsolescenceprogrammee
  • #Réparabilité
  • #slowtech
  • #Smartphone

Vos smartphones se réparent-ils ?

44 modèles et 17 marques de smartphones, tablettes et PC portables comparés sur une base nouvelle : leur réparabilité ! L’EcoGuide IT vous propose de faire un point sur le concept et son évolution, cela à l’aide du dernier rapport de Greenpeace en association avec iFixit.

Les utilisateurs se posent de plus en plus de questions concernant la réparabilité de leurs équipements informatiques, l’obsolescence programmée est une pratique dont on entend de plus en plus parler. Le travail le plus urgent est de faire renoncer l’industrie IT à utiliser ce procédé et de proposer en échange des produits mieux réparables !

L’obsolescence programmée, s’illustrant donc à travers l’impossibilité de réparer son appareil, a des impacts environnementaux aux nombreux effets négatifs notamment sur la disponibilité des ressources (matières premières) ou encore les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), qui ont pour effet d’aggraver le phénomène de réchauffement climatique.

Ces effets négatifs ne sont pas liés à la seule activité du secteur IT, loin de là, toutefois le manque de réparabilité des équipements IT amène le consommateur à changer d’équipement régulièrement. Sans un recyclage approprié, les matières premières disponibles en quantités limitées ne sont donc pas récupérées. Agir durablement demande alors de considérer la fin de vie des équipements !

Quel constat apporte le rapport de Greenpeace ? Les 44 modèles analysés par iFixit et l’Organisation Non-Gouvernementale répondent à cinq critères :

  • Batterie amovible, remplaçable ;
  • Écran remplaçable ;
  • Réparation facile (sans outils spécifiques) ;
  • Disponibilité des pièces détachées garantie ;
  • Disponibilité du guide de réparation.

Peu nombreux sont ceux qui répondent à ces cinq points en intégralité. Pour les smartphones, trois équipements marquent leur différence avec une note iFixit de 8/10 ou plus. En premier position, avec un 10/10, on retrouve le Fairphone 2 que l’on ne présente plus ! En seconde position, les LG G4 et G5 qui obtiennent un 8/10 en raison de l’indisponibilité du guide de réparation, et enfin, en troisième place, le Xiaomi Redmi Note 3.

Crédit photo : https://www.ifixit.com/Device/Xiaomi_Mi_Note

Du côté des tablettes, 5 des 15 marques IT offrent des produits obtenant une note supérieure ou égale à 8/10. Pour mettre en parallèle avec l’EcoGuide IT, d’après la base de tablettes de ce dernier (238 produits analysés), seules 19% possèdent une batterie amovible.

Enfin, pour les ordinateurs portables, les deux entreprises high-tech marquant le maximum de points sont HP et Dell, les deux marques proposent, en effet, des produits réparables, une disponibilité des pièces de rechange et un guide de réparation.

L’étude de Greenpeace et iFixit est intéressante pour qui veut prendre connaissance de la réparabilité des smartphones, tablettes et PC portables les plus vendus ces deux dernières années. En complément de l’EcoGuide IT, cela permet d’accompagner les consommateurs dans le renouvellement de leurs équipements informatiques, de manière à limiter leurs impacts environnementaux et sociaux ! En plus de faire prendre conscience aux constructeurs l’intérêt de proposer des équipements durables ! À utiliser sans modération !

Crédit photo : http://www.phonedroid.fr/blog/umi-touch-beau-a-linterieur-qua-lexterieur/