Windows 10, entre lancement réussi et questionnement éthique

Depuis sa sortie il y a maintenant un mois, le nouvel OS de Microsoft peut se targuer d’avoir réussi son lancement. Toutefois, des critiques se font entendre concernant une éventuelle collecte de données personnelles de l’utilisateur par le système d’exploitation.

Avant même son premier mois d’existence, Windows 10 peut se vanter d’avoir été installé plus de 75 millions de fois, une performance nettement supérieure à tous les précédents OS. En effet, Windows Vista, 7 et 8 n’avaient été respectivement installés 20, 30 et 40 millions de fois sur la même période. Selon Microsoft, la raison de ce succès serait la gratuité du passage d’anciens OS de la firme vers le nouveau. Traditionnellement opéré à travers une intégration directe sur le marché OEM, le passage intentionnel ou accidentel, par fausse manipulation lançant le passage au Windows Update suivant, paraît en effet porter ses fruits. Avec un objectif d’un milliard de terminaux équipés d’ici trois ans, la firme de Redmond semble donc sur les rails pour continuer son ascension et compte bien développer les types de terminaux compatibles en adaptant prochainement le système d’exploitation aux smartphones.

Parmi les changements apportés, c’est le clap de fin pour Media Center, Démineur, Solitaire et le moteur de recherche Internet Explorer ! Concernant le premier, déjà avec Windows 8 il était poussé vers la sortie mais une récupération était encore possible, dorénavant il faudra faire appel à une solution tierce pour regarder des vidéos ou écouter de la musique. Concernant le moteur de recherche, c’est un tout nouveau, Edge, sur lequel il faudra compter. Et au vue de la réputation assez mauvaise de son prédécesseur, le travail sera long pour faire le poids face à Chrome ou Firefox. En parlant de réputation, la suppression du menu Démarrer, qui avait participé au mécontentement à la sortie de Windows 8, fait son grand retour.

Toutefois, l’arrivée de Windows 10 n’a pas uniquement suscité la curiosité des changements par rapport aux prédécesseurs. Dès le premier mois, des critiques se soulèvent déjà autour du risque que représenterait l’OS pour les données personnelles des utilisateurs. Des sites tels que Reddit ou des trackers relayant les informations de partage des sites de P2P ( peer to peer ) ont déjà banni les utilisateurs de Windows 10, craignant que ce dernier ne les surveille. Bien que leur activité ne soit pas très légale, leur réaction amène tout de même la question : faut-il réellement craindre que Microsoft capte des informations sur ce que nous faisons rien qu’en utilisant Windows 10 et ses fonctionnalités ?

Avec Windows 8 déjà, certaines inquiétudes de ce type avaient pointées le bout de leur nez. Aujourd’hui, ce sont plusieurs points encore flous qui sont à l’origine de ces craintes, celles-ci ne concernant pas uniquement les sites pirates. Qu’il s’agisse du nouveau navigateur, Edge, qui envoie des données de navigation à Microsoft, des services en ligne qui usent de la géolocalisation et du ciblage publicitaire ou encore du compte Microsoft « nécessaire » à l’utilisation de l’OS qui envoie de nombreuses données sur OneDrive (le service Cloud de la firme), les possibilité sont multiples pour que des informations soient prélevées à l’insu de l’utilisateur. En effet, même le contrat de licence manque de clarté sur ce point. Par exemple, Microsoft y stipule « nous partageons vos données personnelles avec votre consentement ou au besoin pour terminer toute transaction ou fournir tout service que vous avez demandés ou autorisés. ». Ce qui revient à accepter de partager ses données sous prétexte que l’on utilise un service de l’OS et ce, avec notre consentement présumé (en clair, sans nous prévenir).

Dans la même lignée, l’assistance vocale Cortana est pointée du doigt pour l’indexation de l’ensemble des données personnelles de l’utilisateur qu’elle opère en vue de proposer un « service de qualité ». Cela soulève des questions quant à la teneur des informations prélevées, leur réelle utilisation et surtout les raisons pour lesquelles un assistant vocal aurait à les connaître. La récente annonce d’une option permettant de « réveiller » son PC grâce au son de la voix via Cortana n’a fait qu’attiser les inquiétudes. En effet, Intel a annoncé savoir gérer la sortie d’état de veille reposant sur une très faible consommation énergétique, l’ Intel Ready Mode , avec la fonction Wake-on-Voice permettant de réactiver le terminal à la voix présente sur ses puces Skylake . Toutefois, cela signifierait que l’OS serait aux aguets et écouterait donc les sons environnants le PC…

C’est là une question éthique importante qui est soulevée, au vue de l’ampleur certaine qu’elle atteint dans le monde du numérique, espérons que Microsoft saura prouver que ses intentions sont bonnes et surtout fondées. Bien que quelques utilisations, telle que la publicité ciblée, prouvent d’ores et déjà que cela n’est pas totalement le cas. Malheureusement, Microsoft n’est pas le premier à agir de la sorte puisque Google indexe également les données personnelles des propriétaires de smartphones ayant installés Google Apps. Il serait temps pour ces entreprises ayant chacune une politique RSE, d’agir en conséquence et de faire preuve de transparence quant à la finalité de cette stratégie de collecte, voire de la limiter au strict nécessaire ou permettre aux utilisateurs de facilement la refuser (via une case à cocher par exemple dans les conditions d’utilisation).

Toutefois, gardons à l’esprit qu’à ce jour rien ne prouve que Microsoft communique ou vende ces précieuses données concernant ses utilisateurs. Si vous souhaitez minimiser à la source cette pêche à l’information, le site Silicon.fr propose dans un article la marche à suivre ( ici ).

Sources :
© http://www.01net.com/actualites/windows-10-l-os-de-microsoft-franchit-la-barre-des-75-millions-d-installations-909957.html
© http://www.01net.com/actualites/pris-de-panique-certains-trackers-bittorrent-bannissent-windows-10-909737.html
© http://www.nextinpact.com/news/95809-windows-10-notre-grand-recap-a-deux-semaines-lancement.htm
© http://www.silicon.fr/microsoft-met-cortana-coeur-dandroid-124737.html
© http://www.silicon.fr/quand-cortana-windows-10-reveillera-pc-124490.html