Windows 10 : une fin programmée trop prématurée ?

Alors que tout le monde s’affaire autour de la sortie très prochaine du nouvel OS de Microsoft, la firme de Redmond a déjà indiqué la durée de support de Windows 10 : pas plus de 5 ans pour celle gratuite et payante de 2020 à 2025 !

Après l’échec commercial de Windows 8 lors de sa sortie en octobre 2012, Microsoft tâche de rattraper cet écart avec la sortie en fin de mois (le 29) de son nouvel OS : le Windows 10. Nous avions d’ailleurs précédemment parlé d’une qualité appréciable de ce système d’exploitation ( ici ), qui offrira la possibilité de réduire la place nécessaire à son installation, profitant ainsi aux propriétaires d’hardwares de plus de 1an, moins puissants que les nouvelles générations. De plus, tout possesseur de Windows anciennes générations, c’est-à-dire Windows 8.1 et précédents, peuvent depuis plusieurs mois passer gratuitement sous Windows 10 pour une durée de 12 mois.

C’est un autre point moins reluisant qui a cette fois attiré notre attention sur le sujet. Suite à une déclaration de la firme de Redmond prévenant que Windows 10 bénéficiera d’un support principal gratuit durant « la durée de vie du terminal sur lequel il sera installé », des interrogations ont été émises concernant les termes choisis, c’est-à-dire que signifie « la durée de vie du terminal » ? C’est ce à quoi Microsoft a répondu par le biais d’une nouvelle annonce (disponible ici ) afin d’éclaircir la situation.

Tout d’abord, lorsqu’on parle de support, il faut comprendre par-là, le fait que Microsoft fait bénéficier les utilisateurs de ses OS de correctifs logiciels et sécurité du système d’exploitation. La fin du support principal gratuit fait souvent référence à l’arrêt des correctifs logiciels du système d’exploitation, ceux de sécurité, quant à eux, continuent sur plusieurs années après la cessation du support principal. De manière générale, les OS bénéficient durant 5 à 8 ans de cette gratuité et ensuite, il est nécessaire de mettre la main à la poche pour profiter des correctifs logiciels en plus de ceux de sécurité, c’est ce qui est appelé le support étendu.

Dans l’histoire de Microsoft, les systèmes d’exploitation commercialisés n’ont pas tous eu le droit au même support étendu. Prenons par exemple Windows XP lancé en octobre 2001. L’OS a bénéficié d’un support principal durant 8 ans (jusqu’en 2009), pour ensuite proposer un support étendu jusqu’à l’année dernière, le 8 avril 2014, soit 13 années d’activité. Toujours selon le même schéma, Windows 7 et 8.1, respectivement mis sur le marché en 2009 et 2012, ont tous deux une échéance de leur support principal. Pour le premier, celui-ci a échu en janvier 2013 et pour le second, ce sera en janvier 2018. Le support étendu se terminant respectivement en 2020 et 2023. Soit une longévité respective de 11 ans.

Mais pourquoi aborder le sujet alors que l’effervescence autour de Microsoft concerne principalement Windows 10 en ce moment ?

La réponse réside justement dans l’annonce faite par la firme. En effet, Microsoft a communiqué les durées de support (principal et étendu) de Windows 10 pour « la durée de vie d’un terminal » qui serait ainsi de…5 ans ! Dans la mesure où Windows Vista a connu la même longévité de support, il y a donc un précédent. Toutefois, le bémol réside dans le fait qu’en 2020, les correctifs de logiciels et de sécurité seront tous les deux intégrés au support étendu, ce qui veut dire qu’ils seront tous deux payants jusqu’en 2025 minimum (Windows Vista proposant quant à lui les correctifs de sécurité gratuits jusqu’en 2017). Windows 10 ne sera donc plus protégé pour les utilisateurs ne payant pas le support étendu et ce dès la cinquième année d’existence de l’OS, ce qui peut sembler court !

Face à cette nouvelle, il n’est pas anodin de se demander s’il n’y aurait pas indirectement une « exclusion » de certaines catégories de personne qui, soit par ignorance soit par manque de moyens, ne pourront pas « s’offrir » un système d’exploitation bénéficiant des correctifs de sécurité et de logiciels. Dans cette configuration, les utilisateurs de Windows 10 n’auront plus aucune sécurité concernant leur système d’exploitation. Autrement dit, 5 ans pour en arriver là où Windows XP a mis 13 ans pour en être au même stade…

Une évolution bien regrettable et un pied de nez à l’accessibilité pour tous aux PC sous Windows…

Sources :
© http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-microsoft-annonce-10-ans-de-support-etendu-pour-windows-10-61825.html
© http://fr.wikipedia.org/wiki/Microsoft_Windows
© http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-windows-10-le-29-juillet-mais-pas-pour-tous-les-constructeurs-de-pc-61787.html